Post-partum
iStock

Deux jours pour soigner la dépression post-partum

par Eva Grau

22 MARS 2019

Health

Cette maladie touche une mère sur neuf aux États-Unis. Un nouveau médicament injectable vient d'être autorisé dans ce pays. Il est efficace en 48 heures, mais son prix est prohibitif: 34’000 dollars!

Deux jours pour soigner une dépression post-partum: c’est le pari que vient de prendre la FDA, l’agence américaine des médicaments, en autorisant la mise sur le marché du Zulresso. Ce médicament, qui contient de la brexanolone, un dérivé synthétique d’une hormone naturelle aux propriétés anxiolytiques, a la particularité d’agir en 48 heures, alors que les antidépresseurs classiques mettent des semaines à déployer leurs effets. Il sera disponible aux États-Unis dès le mois de juin et uniquement en milieu hospitalier.

Ce médicament suscite un grand espoir outre-Atlantique où une mère sur neuf souffre de dépression postnatale. «La dépression post-partum est une maladie grave qui, lorsqu'elle est sévère, peut être mortelle. Les femmes peuvent avoir des pensées les poussant à se blesser elles-mêmes ou à blesser leur enfant», a déclaré dans un communiqué Tiffany Farchione, directrice par intérim de la division des produits psychiatriques du centre de la FDA pour l'évaluation des médicaments.

Un prix prohibitif

Cet antidépresseur de nouvelle génération sera administré par voie intraveineuse sous stricte surveillance médicale pendant 60 heures, car il peut provoquer des évanouissements. Deux essais cliniques menés en double aveugle (comparativement à un placebo) ont démontré que le Zulresso entraîne une disparition des symptômes à la fin de l’injection et que le traitement est toujours efficace trente jours après l’injection.

Seul hic, son prix: environ 34’000 dollars (la même chose en francs suisses) l’injection, sans compter le coût de l’hospitalisation. Mais selon certains médias américains, les assurances maladie devraient prendre en charge le traitement. Le laboratoire Sage Therapeutics (qui commercialise le Zulresso) fait actuellement des essais cliniques sur des comprimés à base de brexanolone, une forme du médicament plus facile à prescrire et surtout moins chère.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère