063 1145548216
AFP

Le film d'Olivia Wilde ne sera plus censuré sur les lignes aériennes

par Marie-Adèle Copin

5 NOVEMBRE 2019

Entertainment

La compagnie aérienne Delta Air Lines a promis de rétablir les scènes de sexe lesbien du film «Booksmart» après un coup de gueule de la réalisatrice, Olivia Wilde.

Olivia Wilde a bien fait de râler. Après avoir appris que Delta Air Lines diffusait une version censurée de son film «Booksmart», elle a finalement obtenu gain de cause. La compagnie aérienne a changé la version proposée à bord de ses avions.

Des scènes de baisers entre les personnages féminins avaient été coupées dans la version diffusée sur les vols Delta. Prise à partie sur Twitter par la cinéaste américaine, la compagnie aérienne a décidé de réagir. «Les studios nous proposent souvent une version originale et une version coupée. Nous avons choisi la version coupée et nous réalisons que du contenu qui était pourtant autorisé par nos directives avait été supprimé sans raison. Nous allons travailler pour faire en sorte que ça n’arrive plus », peut-on lire dans un communiqué de Delta, relayé par Entertainment Weekly. Samedi 2 novembre, Olivia a réagit sur le réseau social en écrivant simplement «Merci @delta». Deux autres compagnies sont concernées, Ethiad et Emirates. Pour le moment, elles n’ont fait aucun commentaire.

Tout a commencé lorsque qu’une passagère sur un vol d’Ethiad Airways a raconté la semaine dernière sur Twitter qu’une scène de sexe lesbien avait complètement disparu du film. Le lendemain, une autre voyageuse de Delta indiquait la censure du mot «lesbienne». Pour la cinéaste, c’est une «terrible déception», comme elle l’explique, toujours sur Twitter. «Il n’y a aucune scène de nudité ici. Qu’est-ce qui rend cela obscène pour les passagers?».

Interrogée à ce sujet sur le tapis rouge des Annual Governors Awards dimanche dernier, la star connue pour son rôle dans la série «Dr. House», a exprimé sa colère : «Mon film n'a pas reçu d'interdiction lors de sa sortie en salles, donc il doit être acceptable pour une diffusion dans les avions.»

La réalisatrice ne comprend pas ce choix, d’autant que les scènes de violence ne sont pas pas traitées de la même façon: «Dans certains films d'action, il y a une violence insensée de corps écrasés en deux et pourtant c'est une scène d'amour entre deux femmes qui se retrouve censurée. Cette scène est une partie intégrante du voyage de ce personnage.»

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère