Gif Green Cosmétiques Friday Magazine
DR

Les cosmétiques se mettent au vert

par Irène Schäppi

28 AOÛT 2019

Beauty

L'édition de septembre de notre magazine, disponible depuis vendredi dernier, est un collector consacré au changement climatique et à l'effet Greta Thunberg en Suisse. La rédaction a rencontré des responsables suisses de L'Oréal, The Body Shop et Rituals et leur a demandé ce que ces marques de cosmétiques font pour l'environnement.

«Nous nous engageons à réduire, à recycler et à réutiliser»

Pourquoi n’y a-t-il aucun produit sans huile de palme chez L’Oréal?

Pour la texture moussante ou douce de certains produits, l’huile de palme est essentielle. Cependant, nous sommes conscients de la déforestation dans les régions tropicales. Nous surveillons les étapes de production en suivant les directives du WWF. Cela signifie que l’objectif de ne pas abattre d’arbres est aussi important que les conditions de travail équitables et sûres.

Plus de 120 milliards d’emballages sont produits chaque année. Que fait L’Oréal?

Nous nous engageons à réduire, à recycler et à réutiliser. Cela signifie aussi que nous utilisons, si possible, des emballages fabriqués à partir de matériaux recyclés ou renouvelables. L’an dernier, nous avons pu remplacer les nouveaux matériaux par près de 9000  tonnes de matériaux recyclés.

Dans le luxe, l’emballage sophistiqué fait partie de l’expérience de shopping…

Un de nos objectifs est d’encourager nos clients à prendre des décisions durables. Par exemple avec le concept de recharges pour notre dernier parfum Lancôme Idôle. Le flacon vide peut être rechargé dans les points de vente Lancôme.

Danielle Bryner, responsable de la communication et du développement durable chez L’Oréal Suisse SA

Lancôme Idole eau de parfum Friday Magazine
DR

Idôle, eau de parfum, dès 79 fr. 90, Lancôme

«Nous prenons aujourd’hui du plastique déjà recyclé»

Pourquoi n’y a-t-il plus la possibilité de remplir ses produits chez The Body Shop?

Dix ans après avoir offert cette possibilité en 1993, seul 1% de nos clients faisaient recharger leurs produits. Au lieu d’utiliser des emballages en matériaux recyclables, nous prenons aujourd’hui du plastique déjà recyclé et nous utilisons même du Community Trade ­Plastic pour nos bouteilles d’après-shampoing et de shampoing, par exemple avec notre initiative Plastics for Change en Inde.

Ce dernier point est concerné par les émissions de CO2. Comment The Body Shop gère-t-il son empreinte?

Depuis le début de ce programme, nous avons réutilisé environ 250  tonnes de plastique recyclé et examiné de près les émissions des vols: malgré les transports, nous produisons 1,8  fois moins de CO2 que si le plastique était produit pour la première fois.

Et les options pour remplacer le plastique?

Le verre a malheureusement besoin de plus d’énergie pour sa production que le plastique. Et, parce qu’il pèse de plus en plus lourd, il consomme de plus en plus de pétrole brut pendant le transport. Les solutions de rechange non emballées sont excellentes, mais il y a des problèmes de qualité, comme l’hygiène ou les fuites de produits.

Sonja Grampp, CEO The Body Shop Suisse

The Body Shop shampoing Friday Magazine
DR

Fuji Green Tea Shampoo, dès 9 fr. 95, The Body Shop

«Nous voulons inspirer les générations post-Greta Thunberg»

Comment Rituals réduit-il les déchets?

Nous proposons de nombreux produits en recharge. Il s’agit notamment de notre ligne de soins pour la peau The Ritual of Namasté. Et nos boîtes cadeaux réutilisables sont équipées de mousse en carton 100% compostable au lieu papier en plastique.

L’aluminium est toujours utilisé pour les gels douche…

Oui. Cependant nous introduirons cette année une nouvelle mousse de douche, qui sera proposée dans une boîte légère et écologique pour réduire la consommation d’aluminium.

Que peut-on encore dire à propos de Rituals en matière de durabilité?

Nous voulons inspirer les générations post-Greta Thunberg à la question de la durabilité. L’un de nos objectifs, d’ici à 2023, est donc d’enseigner le yoga, la méditation et la pleine conscience dans des écoles. Un projet pilote est déjà en cours aux Pays-Bas.

Niki Schilling, responsable des innovations et du développement durable chez Rituals

Rituals Crème de jour Friday Magazine
DR

Recharge pour crème de jour anti-âge de la ligne Ritual of Namasté, 44 fr., Rituals

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère