Istock 134098908
iStock

Comment bien tromper son mec à la soirée de boîte de Noël

par Eva Grau

9 DÉCEMBRE 2018

Life

Un sondage confirme que la période de l’avent est la plus propice de l’année pour les aventures extraconjugales. Mais pour éviter que cet aparté ne tourne au cauchemar, mieux vaut respecter quelques principes de base.

Il est pas mal, Olivier, de la compta, non? Surtout là, avec sa coupette de champ’ à la main, avec le sapin en arrière-plan, tu le trouves particulièrement craquant. Et ça te donne des idées… Rien de plus normal à cela: l’avent est la période la plus propice aux aventures extraconjugales, plus même que les vacances d’été ou le réveillon du Nouvel-An.

Selon une enquête du site Illicit Encounters menée sur 1000 personnes, un tiers des sondés ont déjà été infidèles à cette époque de l’année et parmi eux, 57% ont trompé leur partenaire avec un(e) collègue lors de la soirée de Noël de la boîte, rapporte le site britannique Metro. C’est dire. Mais attention: l’amourette au bureau est aussi risquée qu’excitante. Alors pour éviter que l’affaire ne tourne au cauchemar, avant d’entraîner Oliv dans la salle à photocopieuse, pose-toi les bonnes questions.

  • Est-ce qu'il me plaît vraiment?
    D’accord, tu es de nature impulsive. Mais assure-toi quand même d'abord que l’attirance est réciproque (un vent est si vite pris). Ensuite, projette-toi au lendemain matin: as-tu envie de retrouver Olivier à côté de toi à ton réveil? Dans les effluves de champagne, tu as l’impression que vous avez plein de choses en commun. Mais qui te dit qu’une fois dans ton lit, vous serez toujours sur la même longueur d’ondes? Dans le cas contraire, seras-tu capable de le recroiser dans les couloirs et de lui dire bonjour comme si de rien n’était? Si oui, fonce. Ça peut aussi bien se passer: selon Illicit Encounters, près d’une aventure de Noël sur deux se poursuit au-delà de la soirée de boîte.
  • N’y a-t-il pas abus de pouvoir?
    A l’ère des #MeToo et autres #BalanceTonPorc, mélanger le professionnel et le privé peut coûter cher. Surtout lorsque l’un des deux partenaires est le supérieur hiérarchique de l’autre. Si tu es la cheffe d'Olivier et qu’il accepte tes avances, la question du consentement pourrait vite devenir épineuse pour toi. Pour éviter des embrouilles, jette plutôt ton dévolu sur un collègue qui n’est pas ton subordonné. Tu nous remercieras plus tard.
  • Suis-je au clair sur mes attentes?
    Qu’attends-tu exactement de cette soirée? Une aventure d’une nuit? Une histoire d’amour toujours avec mariage, bébé et chien? Si tu ne veux pas être déçue ou décevoir l’autre, autant mettre cartes sur tables tout de suite. Tu n'attends qu’une nuit de sexe, rien de plus, alors que lui te voit déjà la bague au doigt? Interromps la mission. Les crises de larmes et drames sentimentaux n’ont pas leur place au bureau (et pourraient même te coûter la tienne, de place).
  • Je n'aurais pas un peu trop picolé?
    Le sondage d’Illicit Encounters révèle que 68% des personnes qui ont été infidèles à la soirée de Noël de leur boîte se justifient par le fait qu’elles avaient trop bu. Forcément: l’alcool, ça désinhibe. Un peu trop, parfois. Là encore, se pose la question du consentement. Sais-tu vraiment ce que tu es en train de faire et es-tu sûre que c’est ce que tu veux? En outre, faut-il le rappeler, l’abus d’alcool rend gauche et anesthésie. Oui, ça vaut aussi pour les sensations sexuelles. Parlons cash: Oliv peut bien être beau, sympa et avoir des mains expertes, si tu ne sens rien, ça te fera une belle jambe (mais rien d'autre).
  • Comment éviter les ragots?
    C’est simple: tu ne peux pas. Olivier a remarqué que tu ris trop fort et que tu souris bêtement à chaque fois qu’il te regarde? Il y a de fortes chances qu’un(e) autre collègue l’ait noté aussi. Tu peux donc être sûre que lorsque tu t'éclipseras de la fête en compagnie d'Oliv, quelqu’un le verra. Et en parlera ensuite. Le maître-mot des aventures au bureau, c’est la discrétion. Mets-toi d’accord avec Olivier et décidez ensemble de la conduite à tenir dès le lendemain: soit vous confirmez sobrement («C’était sympa.»), soit vous clouez le bec aux pipelettes d’un «Ma vie privée ne te regarde pas». Dans tous les cas, les détails de votre nuit doivent rester confidentiels. Le reste de la boîte n’a pas à savoir que tu connais des positions sexuelles qui ne figurent pas dans le Kamasutra ou que lui en a une toute petite.
  • Je peux m'envoyer en l'air au bureau?
    On va être claires: non, non et re-non. On connaît toutes quelqu’un (ou quelqu’un qui connaît quelqu’un) qui s’est fait gauler dans les toilettes de l’étage ou dans l’ascenseur. Tu tiens vraiment à ce que tes collègues te découvrent le cul à l’air et à nourrir les discussions à la cafèt ad vitam aeternam? Alors toi et Olivier, vous vous trouvez un endroit tranquille, loin du bureau. Il ne vit pas seul et toi non plus? Faites preuve d’imagination. Et gardez votre dignité.



    Et toi, as-tu déjà eu une aventure lors d'une soirée de Noël de ta boîte? Raconte-nous en commentaire.
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère