Bastions 5
Emmanuel Coissy

Comme à la montagne

par Emmanuel Coissy

8 DÉCEMBRE 2018

L'adresse

Le Chalet à fondue est le resto-bar de Noël aux Bastions. Ce village féerique, installé au centre-ville de Genève pour les Fêtes, vient d’être inauguré. Emmanuel y a retrouvé l'esprit des vacances dans les Alpes.

Des lustres suspendus dans les arbres illuminent les maisonnettes vers lesquelles une foule émerveillée se presse. Depuis jeudi soir, le parc des Bastions accueille un petit village, baptisé Noël aux Bastions. Il sera en activité jusqu'à la fin du mois. Ici, tout n’est que guirlandes lumineuses, sapins garnis et douceurs à grignoter. Parmi les commerçants réunis dans cet espace, j’aperçois celui qui vend des huîtres, celle qui propose un sandwich au foie gras. Des raclettes en veux-tu en voilà et même un coin pour le gin to, histoire de changer du traditionnel vin chaud.

Bastions 4
Emmanuel Coissy

Côté bar, on mange de la raclette.

Malheureusement, je n’ai pas le temps de m’attarder aux stands, car j’ai rendez-vous pour dîner avec un ami au Chalet à fondue. Ce resto-bar trône au centre du village. En y entrant, je suis agréablement surpris par la décoration: j’ai l’impression d’être à la montagne. Le bois patiné, les bibelots vintage et le feu qui crépite dans un poêle me ramènent à mes souvenirs de vacances dans les Alpes. Comme il y a beaucoup de monde, mon pote et moi trouvons un petit coin côté bar.

Bastions 3
Emmanuel Coissy

Le restaurant est spécialisé dans la fondue.

Nous sifflons un verre de vin blanc qui a tôt fait d’aiguiser notre appétit. Nous parcourons donc la carte et prenons un plateau de charcuterie (16 fr.) que nous partageons. Ensuite, nous attaquons avec des raclettes (8 fr. la portion): une, deux, trois, puis quatre, servies avec des petits oignons, des cornichons et des pommes de terre. C’est un apéro costaud.

Bastions 2
Emmanuel Coissy

A ce stade-là, nous réalisons que nous n’aurons plus assez faim pour enchaîner avec une fondue dans la partie restaurant du chalet. Qu’importe, nous nous trouvons très bien côté bar. Nous craquons pour une tranche de tourte aux noix des Grisons. Elle a été faite par la confiserie Weber, à Davos. Exquise! Repus, nous quittons le Chalet à fondue sans en avoir mangé. Un comble! Juste avant de nous séparer, mon ami et moi nous promettons de revenir pour goûter la fondue à la truffe (38 fr.). La rumeur dit que c’est une tuerie.

Chalet à fondue de Noël aux Bastions

Jusqu’au 31 décembre

Parc des Bastions, Genève

Bastions 1
Emmanuel Coissy
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère