Istock Langes
iStock

Changer des couches est aussi une affaire d’hommes

par Valentina San Martin

15 JANVIER 2019

Life

Une nouvelle loi vient de voir le jour dans l’Etat de New York: l’accès aux tables à langer aux hommes dans les lieux publics. L'année dernière, les réseaux sociaux s'étaient fait l'écho de pères qui se plaignaient de ne pas avoir d'endroit où changer les couches de leurs bébés dans les restos, magasins ou même cinémas.

Dans l'Etat de New York, tous les bâtiments neufs ou rénovés dotés de toilettes publiques doivent disposer de tables à langer accessibles à la fois aux femmes et aux hommes. A raison d'une (au moins) à chaque étage de la construction. Adoptée en avril 2018, cette loi est rentrée en vigueur le 1er janvier dernier. Elle s'applique aux restaurants, magasins, cinémas, ou encore aux parcs publics. La législation stipule également que les gestionnaires d’immeubles doivent afficher des panneaux indiquant l’emplacement de la table à langer disponible la plus proche.

Des pères mécontents sur les réseaux sociaux

Le sénateur Brad Hoylman, auteur de la loi, fait partie des pères qui ont eu recours aux réseaux sociaux pour documenter les difficultés que rencontrent les hommes lorsqu'ils changent les couches de leurs enfants. Pour le sénateur, qui est en couple avec un homme, la nouvelle législation est un pas en avant permettant de représenter de nouvelles normes parentales, y compris une nouvelle génération de papas homosexuels. L'année passée, il avait déclaré sur Twitter: «Les pères gays comme mon compagnon et moi-même ne devraient plus être contraints de changer leurs bébés sur le sol des toilettes!»

En octobre dernier, c’est le post Instagram d’un jeune père basé en Floride qui avait fait le buzz. Ce dernier avait partagé une photo de lui en train de langer son fils accroupi dans les toilettes d'un steakhouse. Il avait accompagné le cliché des quelques lignes suivantes: «Ce n’est quand même pas possible qu’il n’y ait pas de table à langer dans les toilettes des hommes. Comme si les pères n’importaient pas!». Le tout suivi du hashtag #SquatForChange (en français: accroupissez-vous pour que ça change). Son coup de gueule avait permis de sensibiliser le public à la question.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère