Tattoo-rognee
Instagram malfeitona

Cette tatoueuse ne sait pas dessiner et ses clients adorent ça

par Eva Grau

29 MARS 2019

Life

La Brésilienne Helen Fernandes est une artiste un peu spéciale: ses tattoos sont tellement moches qu’ils en deviennent beaux. Du coup, on se bouscule devant son studio de Salvador de Bahia.

Le tatouage, c’est tendance. Et ce qui l’est encore davantage, c’est le tattoo moche. La Brésilienne Helen Fernandes en a fait sa marque de fabrique. Depuis trois ans, son studio de Salvador de Bahia, baptisé Malfeitona, ne désemplit pas. Ses clients sont fans de ce qu’elle appelle ses «tatuagens peba», autrement dit ses «tatouages poubelle».

La jeune artiste a commencé à dessiner à l’église, où ses parents l’emmenaient trois fois par semaine quand elle était enfant. «Pour que je me tienne tranquille, ils me donnaient un style et du papier, raconte-t-elle au site Bored Panda. Mais j’ai continué à dessiner parce que j’aimais ça. Cela rendait les autres heureux et moi aussi. C’est toujours le cas.»

Cette autodidacte confie n’avait jamais imaginé devenir artiste, elle qui a une formation d’ingénieure en mécanique. Elle a obtenu son diplôme fin 2016 et fait depuis de la recherche. En parallèle, elle travaille comme illustratrice et donne des cours pour apprendre à d’autres futurs artistes à trouver leur propre style.

Helen a fait des dessins pour ses amis – qui ont été imprimés sur des tasses, des sacs, des T-shirts – avant que l’un d’eux ne lui demande de lui tatouer une chauve-souris. Un autre pote lui a fait la même requête, puis un troisième. «Je ne leur ai pas demandé d’argent, vu que je n’avais pas d’expérience», se souvient-elle. Mais cela a suffi pour lui donner l’envie de se lancer. Malfeitona était née.

De fil en aiguille, les clients ont commencé à arriver, attirés par le nom très explicite de son studio. En portugais, «malfeitona» signifie «mal fait». «Je pense que les gens aiment mon style parce qu’il est mignon et marrant. Mais il n’y a pas que ça. On n’apprécie pas juste mes dessins, mais aussi mes photos, mes légendes et mes stories sur Instagram.» Son compte, sur lequel elle partage régulièrement les photos de ses œuvres, compte près de 62’000 abonnés.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère