42794194 753525151646623 6793051577900248219 N
Instagram cheraleelyle

Faux intérieur pour vraies instagrameuses

par Marie-Adèle Copin

17 OCTOBRE 2018

Life

Le premier appartement pour influenceuses a ouvert ses portes. Spécialement pensé pour Instagram, ce penthouse au cœur de Manhattan est le lieu des instagrameuses en quête d'un décor idéal.

Des murs d’un blanc immaculé, un canapé rose millénial, une baignoire comme dans un spa qui n’attend plus qu’à être remplie de pétales de fleurs. Et, sur chaque mètre carré de ce penthouse new-yorkais dans le quartier de Soho, nulle trace du fouillis quotidien. Normal, personne ne vit ici.

Cet espace de 185 mètres carré a été conçu pour servir de toile de fond aux influenceuses. Décoré avec soin, l’intégralité de l’appartement a été meublé gratuitement par le site de vente en ligne Wayfair, en échange d’une mention sur chaque post Instagram mettant en scène le penthouse. Il a été ouvert en septembre par l’agence Village Marketing. Cet appartement est idéal pour prendre des photos d’une version idéalisée de la vie quotidienne.

Vickie Segar (35 ans), fondatrice de l’agence, a eu l’idée d’un appartement adapté aux réseaux sociaux après avoir constaté que de nombreuses influenceuses, en particulier celles vivant à New York, avaient de la difficulté à trouver l’espace idéal. Elle explique au «New York Times» que certaines réservaient même des chambres d’hôtel ou allaient dans des magasins de meubles pour s'y mettre en scène discrètement.

Village Marketing a déjà invité des blogueuses, stars des réseaux sociaux, à utiliser l’appartement ces dernières semaines. Leurs publications ont réuni des dizaines de milliers de likes.

Dans l’article du journal new-yorkais, Vickie décrit les différents coins de l’appartement en parlant de «moments». Le coin bibliothèque est, par exemple, l’un de ses petits moments préférés. Elle ajoute que les livres sur les étagères, parmi lesquels on retrouve notamment «Crisis Economics» ou encore «Gone Girls», ont été choisis non pas pour leur contenu mais pour leurs couleurs, afin de donner une touche féminine et peachy, en harmonie avec le reste de l’espace.

Rien n’a été laissé au hasard. Dans la chambre, le lit à baldaquin et les oreillers moelleux ont été pensés pour accueillir un shooting de lingerie. Quant à la salle de bains, elle séduira celles qui veulent mettre en avant des produits de beauté. La mise en scène a tout de même un prix: 15'000 francs par mois.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère