Pairfect
Lukasz Wierzbowski

Cette appli qui sauve les couples

par Gina Buhl

26 JUIN 2018

Life

Grâce à leur toute nouvelle application, deux Suisses tentent de trouver une alternative aux conseillers conjugaux. Friday les a interviewés.

Lorsqu’on est en couple depuis un certain temps, la passion n’est plus vraiment au rendez-vous. Mais alors, comment prévenir une potentielle rupture? Florian Müller et Domenic Benz ont peut-être trouvé une solution très high-tech. «Acheter mille et un bouquins qui abordent la question du bonheur en couple ou consulter plein d’articles sur les relations qui battent de l’aile, c’est has been.» Avec l’aide d’un psychologue, les deux programmeurs suisses ont donc lancé l’application Pairfect. En huit jours, plus de 600 couples ont téléchargé l’app.


Avez-vous déjà rencontré quelques difficultés dans vos relations?

Florian: Nous sommes mariés et heureux en ménage. Lorsque nous avons lancé notre propre entreprise il y a quatre ans, nous avons remarqué que souvent, le travail et les enfants étaient la première source de conflit.


Comment marche votre appli?

Domenic: L’appli est une sorte d’assistant qui permet de contrer le stress du travail et de faciliter l'organisation du ménage. L’app peut envoyer une notification du type «n’oubliez pas d’embrasser votre partenaire». Les besoins de chacun sont pris en compte et l’app s’adapte aux utilisateurs. Nous fournissons également des articles en ligne et des rappels concernant certains événements importants. Pairfect vous rappellera d’acheter un cadeau à l’occasion de votre anniversaire de mariage, par exemple.


Mais ce genre de chose ne nécessite pas forcément une application non?

Florian: Non, mais Pairfect peut faire plein d’autre choses encore. Il y a aussi la fonction quiz. L’idée est d’avoir trois questions quotidiennes auxquelles les utilisateurs doivent répondre ensemble. «Anna devrait-elle changer de coiffure?», «Stefan souffre d'un cancer, comptez-vous abandonner votre travail pour prendre soin de lui?». Elles incitent à la discussion et au partage. Ce qui ne se produirait probablement pas après une dure journée de travail.


Mais ça pourrait générer des disputes.

Domenic: En effet. Nous avons constaté qu'il y a des questions qui amènent des discussions animées. Mais 90% des utilisateurs n’y voient pas de problème. Cependant, si de simples questions provoquent d’énormes conflits, l’appli n’est peut-être pas la bonne solution.


Voulez-vous dire que Pairfect n’est pas efficace à 100%?

Florian: Non. Mais l’application ne peut pas remplacer un thérapeute. L’idée est de pousser les couples dans la bonne direction. C’est un simple assistant qui permet de parler d’avenir et d’avancer ensemble.


Votre application ne fonctionne que si les deux partenaires la téléchargent. Qui fait habituellement le premier pas?

Domenic: Souvent, l'homme n’est pas vraiment motivé. C’est la femme qui doit insister et prendre l’initiative.

Florian: Après une semaine d’observation, nous avons pu voir que les hommes aiment participer au quiz. Peut-être parce qu'ils sont heureux de trouver enfin une plateforme qui leur permet de s’ouvrir à leur femme. De leur faire part de leur frustrations, et de leur faire des compliments aussi, bien entendu.


N’est-ce pas triste de voir son bonheur en couple monitoré par une appli?

Domenic: Je ne pense pas. Depuis quelque temps déjà, les gens apprennent à se connaître grâce à internet. Aujourd'hui, les app de dating comme Tinder sont totalement acceptées dans la société. Notre vie est numérisée. Pourquoi une application ne pourrait-elle pas nous aider à améliorer notre vie de couple?

Tags:
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère