Img 5392
Instagram taylor_hill

C’est l’hiver: alerte à l’acné!

par Eva Grau

20 NOVEMBRE 2018

Health

Lorsque le froid s’installe, la peau réagit en produisant plus de sébum pour contrer la sécheresse de l’air. Résultat: les impuretés s’accumulent et les boutons bourgeonnent. Mais des solutions existent.

Même les top models ont de l'acné. La preuve: ce week-end, Taylor Hill (L'Oréal, Victoria's Secret) a dévoilé sur Instagram (photo ci-dessus), une peau bourgeonnante. Cette réaction courante peut-être stimulée par l'arrivée de l'hiver. Avec le thermomètre qui plonge, adieu le visage qui brille. Bonne nouvelle, a priori. Mais ne te réjouis pas trop vite. Si les températures glaciales préservent la matité de ton teint, elles ont aussi pour conséquence de booster l’acné et de faire apparaître boutons et autres impuretés. La raison? L’air froid est plus sec que le chaud.

Pour éviter de se déshydrater, la peau produit du sébum. Ce film gras est sécrété par les glandes sébacées situées dans le derme, la couche inférieure de la peau. Or, un excès de sébum bouche les pores et provoque des éruptions cutanées, particulièrement sur les zones du front, du nez et du menton riches en glandes sébacées. Raison pour laquelle les poussées d’acné seraient plus fortes en hiver qu’en été, affirme «Time».

Moins d'UV

Un autre facteur est à prendre en compte: la baisse du rayonnement solaire. Le magazine américain rappelle que les UV agissent positivement sur certaines bactéries qui vivent à la surface de la peau (c’est pour ça qu’en été, tu vois tes boutons disparaître miraculeusement). Les jours qui raccourcissent et la grisaille plus fréquente réduisent cet effet bénéfique.

Froid et air sec peuvent aussi entraîner une inflammation de la peau, surtout en début d’hiver, lorsque l’organisme n’est pas encore habitué aux températures basses. Ce choc thermique est source de stress physique pour l’épiderme. «Chez une personne qui souffre d’une maladie inflammatoire chronique de la peau, comme l’acné, l’eczéma ou la rosacée, le stress augmente l’inflammation», explique Adam Friedman, professeur de dermatologie à la George Washington University School of Medicine and Health Sciences de Washington, interrogé par «Time».

Bien se couvrir

Alors que faire? le Dr Friedman conseille de bien hydrater son visage avec des produits non gras, appliqués sur peau légèrement mouillée (juste après la douche, par exemple), afin qu’ils capturent l’humidité et évitent ainsi que la peau ne surréagisse au froid hivernal. Il préconise aussi de se protéger le visage lorsqu’on sort, en le couvrant avec une écharpe.

Côté soins, ne pas nettoyer trop fréquemment et toujours en utilisant un produit doux. Surtout, pas de gommage ou de peeling, l’exfoliation ne ferait qu’exacerber les glandes sébacées et aggraver la situation. Pour éviter l’anxiété que peut causer cette période de l’année, affirme enfin le magazine, un peu de yoga ou de méditation t’apporteront non seulement sérénité et équilibre, mais aussi contribueront à préserver ta peau de bébé.

Evidemment, tu peux aussi te la jouer #freethepimple et assumer ton acné. Lancé en juin dernier, le hashtag n'en finit visiblement pas de faire des émules comme le top model Taylor Hill (photo) qui a posté, il y a deux jours sur son Insta, un portrait d'elle arborant fièrement ses boutons.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère