29740413 1387389274701201 7700159948298125312 N

C'est juste de la peau

par Marie-Adèle Copin

23 AVRIL 2018

Health

Une coach sportive américaine dévoile, sur le Net, que son abdomen est ramollo. Un acte rare dans le monde des photos de fitness où tout le monde a soi-disant un six-pack.

Sia Cooper est une coach sportive avec presque 1 million de followers sur Instagram. Mais ce n’est pas grâce à son corps parfaitement musclé qu’elle les attire. La plupart de ses posts cherchent à encourager les femmes à s’aimer telles qu’elles sont et à briser les standards de beauté souvent impossibles à atteindre. La jeune femme de 29 ans montre ses vergetures, sa cellulite et joue la carte de l’honnêteté lorsqu’elles retouchent ses photos.


Dans l’un de ses derniers posts, l’Américaine parle d’un autre de ses défauts: l’excès de peau. «Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles peuvent paraître, écrit Sia sur Instagram. J’ai une peau lâche et c’est normal. Certaines d’entre nous en ont plus que d’autres. On s’en fout! Cela ne définit pas notre valeur ou notre beauté.»

En mettant en avant ses défauts, elle espère inspirer les autres femmes à se sentir à l’aise avec les leurs. «Je veux que tu réalises à quel point les gourous du fitness sur les réseaux sociaux, tels que moi, ne sont pas parfaites», poursuit-elle.

L’excès de peau apparaît après une perte de poids ou une grossesse, ce qui est le cas de Sia qui a deux enfants. De nombreuses femmes partagent ce complexe. Mais personne n’est parfait et on est ravie de voir des influenceuses fitness le rappeler de temps en temps.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère