Istock 625904706
iStock

Cap de chialer au travail?

par Marie-Adèle Copin

25 AVRIL 2018

Job & Budget

Une ex-collaboratrice d’Hillary Clinton et de Barack Obama encourage les femmes à ne pas retenir leurs émotions au bureau. Un hashtag #Ivecriedatwork (J’ai pleuré au travail) a même été lancé sur Twitter.

Chialer un bon coup, ça fait toujours du bien. Mais pas seulement au fond de son lit avec une boîte de Mon Chéri. Chialer sur son lieu de travail aussi. C’est en substance l’idée de Jennifer Palmieri. Dans une vidéo du site Mic, épinglée par le «Huffpost», l’ancienne directrice de communication d’Hillary Clinton et de Barack Obama confie avoir ouvert les vannes devant ces derniers. «J’ai pleuré dans le bureau ovale, dans l’aile ouest de la Maison Blanche, sur les promenades présidentielles, dans les salles d’attente du Kremlin, j’ai pleuré de fatigue et de frustration», explique-t-elle.


Dans son nouveau livre «Dear Madam President», elle consacre tout un chapitre intitulé "Nod Less, cry more" ("Acquiesce moins, pleure plus souvent"). Elle raconte la capacité qu’ont les femmes à encaisser au lieu de laisser parler leurs émotions. Le soir de l’élection 2016, elle annonce à l’une de ses collègues que Donald Trump sera probablement le prochain président américain. Elle se souvient que celle-ci a juste hoché la tête.

«Peu importe à quel point la nouvelle est mauvaise, nous nous retenons de nous comporter comme nous aimerions, car ce n’est soi-disant pas acceptable au travail.» Jennifer estime qu’il faut montrer qui l’on est. Elle se dit forte mais ça ne l’empêche pas de lâcher prise de temps en temps. «Nous devons décider de ce qui est professionnel au boulot pour nous (...) ne censure pas tes passions et tes émotions. Si tu es émue aux larmes car tu es énervée ou frustrée, ou parce que c'est quelque chose d'important, fais-le».


Suite à la diffusion de cette interview, le site d’actualité féministe Women in the World, a lancé le hashtag #Ivcriedatwork (j’ai pleuré au travail) sur Twitter. Des internautes féminines racontent toutes les fois où elles ont pleuré sur leur lieu de travail pour encourager d'autres après elles, à en faire autant.


On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère