Bières sexistes interdite dans les festivals britanniques Friday Magazine
Unsplash-Elevate

Les bières sexistes sont bannies des festivals britanniques

par Margaux Habert

14 AOÛT 2019

Life

Une organisation britannique s’attaque aux noms et aux pubs sexistes dans l’univers de la bière. Le but: faire exister les femmes autrement dans cette industrie. Les intérêts sont féministes et économiques.

Le monde du houblon s’ouvre lentement mais sûrement davantage aux femmes. Le Great British Beer Festival London, qui s’est achevé le week-end dernier après cinq jours de fête, a banni cette année les bières aux noms sexistes ou dont les publicités sexualisent les femmes. La Campaign for Real Ale (Camra) est à l’origine de ce boycott. Avec cette démarche, l’organisation indépendante de consommateurs de bière britannique veut sortir des vieux schémas machistes et toucher davantage de clientes.

Des bières aux noms sexistes Instagram homemcerveja Friday Magazine
Instagram homemcerveja

Une sirène seins nus, ça fait vendre des bières.

L’écrivaine Melissa Cole, spécialisée dans la bière, soutient la démarche et affirme dans les colonnes du quotidien «The Guardian» que les créateurs des publicités sexistes doivent revoir leur stratégie. «Utiliser des images rétro des années 50 et des slogans coquins pour vendre de la bière n’est pas la meilleure façon de faire…», dit-elle.

Intérêt féministe et économique

Si le vœu de la Camra est pérennisé, il n’y a évidemment pas que les femmes qui pourraient y gagner. «Elles ne représentent que 17% des personnes qui boivent de la bière, tout en représentant plus de 50% du marché potentiel», explique la vice-présidente de la Camra Abigail Newton dans les colonnes du journal. L’intérêt est donc aussi féministe qu'économique.

Des bières aux noms sexistes Instagram maiatali Friday Magazine
Instagram maiatali

Les clichés sexistes sont bien ancrés.

Une enquête de YouGov a par ailleurs démontré que 68% des amatrices de bière ne choisiraient pas une boisson portant un nom sexiste, comme par exemple la Dizy Blonde (blonde étourdie) ou la Leg-Spreader (écarteur de jambes).

Le festival a dû montrer patte blanche

Ainsi, les quelque mille bières et cidres proposés durant le festival londonien ont été contrôlés afin de s’assurer qu’ils respectaient les directives édictées par la Camra. «Il est difficile de comprendre pourquoi certains brasseurs choisissent encore des noms douteux susceptibles de ne plaire qu’à une petite partie de leur clientèle, en se mettant à dos l’autre grande part des clientes et clients», poursuit Abigail Newton dans le journal. «Les organisations de consommateurs comme la nôtre ont un rôle-clé à jouer pour que les femmes se sentent à leur place dans ce monde de la bière majoritairement dominé par des hommes

Des bières sexistes Instagram adamcookiemonster Friday Magazine
Instagram adamcookiemonster

Les femmes ne veulent plus être sexualisées pour vendre des bières.

Les femmes brassent aussi et le font savoir

Certains événements, comme le festival Fem.Ale en Grande-Bretagne, sont réservés aux femmes qui brassent et boivent de la bière, leur offrant une visibilité. Des groupes comme Beers Without Beards (bières sans barbes) leur donnent aussi l’occasion de se réunir entre femmes pour des dégustations ou des visites de pubs et de brasseries. Ses membres tiendront leur plus grand rassemblement jamais organisé à Édimbourg en octobre.

Beers Without Beards Friday Magazine
Facebook Beers Without Beards

La bière n'est pas réservée aux hommes: les femmes du groupe Beers Without Beards boivent et brassent de la bière elles aussi, et le revendiquent.

Pour l’occasion, une bière sera brassée en collaboration avec la National Selection Brewery. Amélie Tassin, la fondatrice de Beers Without Beards, s’en réjouit dans un post du blog Scotsman Food & Drink: «Ce genre d’opportunité nous permet de célébrer les femmes qui travaillent dans cette industrie en montrant à tout le monde que brasser de la bière n’est pas toujours le travail d’un homme

Et toi, que penses-tu de l'initiative de la Camra?

341 Votes
  • C'est une très bonne chose, le sexisme n'apporte rien à la bière. 29%
  • Bof, ce ne sont que des noms et des images qui ne changent pas le goût de la bière. 68%
  • Je n'ai pas d'avis sur la question. 2%
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère