2019 12 10
Getty

Beyoncé se confie sur sa fausse couche

par Marie-Adèle Copin

10 DÉCEMBRE 2019

Entertainment

Dans une interview accordée au «Elle» américain dont elle fait la Une du mois de janvier, Queen Bey est revenue sur la fausse couche qu'elle a vécu et sur le changement de vie qu’elle a opéré.

Connue pour garder sa vie privée... privée, Beyoncé s’est livrée en toute franchise pour le numéro de janvier de la version américaine du «Elle». La chanteuse de 38 ans a participé à une session Ask Me Anything (Demande-moi ce que tu veux) qui invite les fans à poser des questions.

L’entrevue publiée en ligne le 9 décembre, touche à des sujets légers comme Snapchat mais aussi des sujets intimes tels qu'une fausse couche survenue en 2011. La star est revenue sur cet épisode douloureux de sa vie. «Ça m’a appris que je devais me materner moi-même avant de pouvoir être la mère de quelqu’un d’autre, dit-elle. Puis, j’ai eu Blue, et j’ai commencé à chercher un sens plus profond à la vie. Je suis morte et je suis née à nouveau dans mon couple. La quête de soi est devenue plus forte.»

Elleusa 72326549 177275610058696 4803278460026958319 n
Elle

«Nous sommes nombreux à avoir vu nos parents agir comme s'ils étaient des superhéros, assure Beyoncé. La plupart des femmes ont été conditionnées à ignorer les symptômes, à simplement endurer les choses et se concentrer sur le bien-être de tout le monde sauf du leur». Elle ajoute: «Je ne fais plus partie de ces personnes. Après avoir connu une grossesse difficile, j'ai pris un an pour me concentrer sur ma santé.» Désormais, la chanteuse fait de la méditation, des exercices de respiration, a changé ses habitudes alimentaires et s’intéresse à la médecine homéopathique.

À la question, «Qu’est-ce qui te stresse le plus?», elle répond: «Je pense que la chose la plus stressante pour moi est d’équilibrer le travail et la vie privée. S'assurer que je suis présente pour mes enfants - déposer Blue à l'école, emmener Rumi et Sir à leurs activités, prendre le temps de sortir avec mon mari et être à la maison à temps pour dîner avec ma famille - tout en dirigeant une entreprise, ça peut être difficile, dit-elle. Jongler avec tous ces rôles peut être stressant, mais je pense que c'est la vie d'une mère qui travaille.»

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère