Smartphone crush mei Friday Magazine
Unsplash Kay

Mei, l’app un poil flippante qui peut te dire si ton crush s’intéresse à toi

par Margaux Habert

17 SEPTEMBRE 2019

Life

Cette nouvelle application peut, selon son créateur, analyser les messages reçus et envoyés, lire entre les lignes et te dire si certains de tes amis ont des vues sur toi.

C’est la promesse faite par l’Américain Es Lee, inventeur de Mei. L’application, toujours en cours de développement, a récemment été lancée sur Android et est en précommande sur iOS. Elle a déjà été téléchargée plus de 500 mille fois sur l’Android Market. Mei, pour Messaging Improved, fait appel à l’intelligence artificielle pour réussir à comprendre le langage non verbal, entre les emojis, la ponctuation, ou encore le temps de réponse dans nos conversations.

Et ça ne serait pas juste un gadget bizarre: Es Lee et son équipe ont travaillé pendant plus de trois ans pour créer Mei. Des millions de conversations ont été analysées pour déterminer si une relation est purement amicale, platonique, ambiguë, romantique… Dans un article sur mic.com, le fondateur de l’app compare Mei à une personne qui se rappellerait de toutes les conversations qu’elle a eues et entendues au cours des trente dernières années, et qu’elle aurait ainsi le recul nécessaire pour analyser les intentions cachées derrière un message.

«Elle aide les utilisateurs à y voir plus clair»

La limite entre bon plan et idée envahissante, à l’image d’un épisode de «Black Mirror», serait-elle en train de devenir un peu floue? Toujours sur mic.com, Es Lee reconnaît le côté flippant de son app, mais assure répondre à une tendance sociale. «Ça peut sembler bizarre, mais dans la réalité, nous analysons déjà les messages que nous recevons. Mei n’est qu’un outil d’intelligence artificielle qui aide les gens à y voir plus clair». Concrètement, on balance dans Mei les messages d'une conversation qu'on veut faire analyser, et l'app nous renvoie le pourcentage de compatibilité qu'elle a décelé.

L’idée de cette application lui est venue de ses amis, qui lui demandaient souvent de lire leurs conversations et de les aider à comprendre les éventuelles intentions cachées. Et si Es Lee admet que les messages ne sont pas la meilleure forme de communication, il déclare aussi: «Il n’y a pas un seul de mes amis qui préférerait vivre une relation uniquement en ligne, ils considèrent simplement cette forme de communication comme étant un bon début, avant d’aller plus loin dans la vraie vie».

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère