I Stock 453761463
iStock

À Noël, l’amour est à la fête

par Gina Buhl

5 DÉCEMBRE 2019

Life

Une étude révèle que cette période de l’année est particulièrement prisée pour les ébats. Une sexothérapeute et thérapeute de couple nous dit pourquoi.

Les auteures de l’étude ont dû vivre un grand moment en s’apercevant que, dans plus de 130 pays, le taux de natalité bondissait toujours en septembre. Ce qui signifie que les couples sont particulièrement enclins à se retrouver sous la couette aux alentours de Noël. Pour faire la lumière sur ce phénomène, des chercheuses de l’Université de l’Indiana, aux États-Unis, et de l’Instituto Gulbenkian de Ciência, au Portugal, se sont intéressées en 2018 aux requêtes sur Internet et aux tweets postés au moment des Fêtes. Résultat: les sujets liés au sexe suscitent un intérêt remarquable. Est-ce à dire que les Fêtes se vivent au sens charnel du mot? Nous avons posé la question à Ines Schweizer, sexothérapeute et thérapeute de couple.

Les gens auraient plus souvent envie de sexe à Noël. Est-ce compatible avec la course aux cadeaux et les ventres bien tendus?

À vrai dire, pas du tout. Mais Noël n’est pas que synonyme de stress, c’est aussi une période des plus romantiques: des guirlandes lumineuses et des bougies partout, le silence qui règne dehors … La plupart des couples prennent des vacances, certains vont à la montagne. Bref, ils ont de nouveau le temps de se retrouver. Ce qui est une excellente façon de stimuler le désir.

Quelle est la pire des configurations pour le sexe?

Quand on a des enfants et que les beaux-parents n’habitent pas loin, les pronostics ne sont pas brillants. On va devoir rendre visite à tous les grands-parents pour que les enfants reçoivent leurs cadeaux. Et si en plus les beaux-parents sont séparés, c’est la traversée du désert garantie. (Rire.)

Et les probabilités de câlins sont-elles bonnes?

Quand deux personnes en couple viennent de tomber amoureuses et qu’elles ne sont pas contraintes de travailler à Noël. Et quand les (futurs) beaux-parents vivent loin.

De façon générale, quels sont les facteurs qui entretiennent l’envie de faire l’amour?

La recherche du plaisir et un rapport à soi marqué par le plaisir, et pas seulement sur le plan érotique. Je veux parler d’une forme de joie de vivre: est-ce que je sais savourer les choses? Est-ce que j’aime mon corps? Est-ce que j’ai de bonnes discussions avec mes amis? Il est aussi essentiel d’avoir du temps libre, pour soi et pour son couple.

Le temps est donc important pour le sexe?

Absolument! Pour que naisse le désir, il faut prendre régulièrement du temps: pour discuter, être au calme, retrouver de l’intimité. Quand on se sent lié dans ces moments, le désir vient naturellement – sauf si on a un problème préexistant dans son couple ou sa sexualité.

Les chercheuses ont constaté que les requêtes et les posts sur les réseaux sociaux ayant trait au sexe étaient beaucoup plus fréquents au moment de Noël. Comment l’expliquez-vous?

C’est un phénomène que j’ai aussi observé à mon cabinet: à l’approche de Noël, beaucoup pensent que le moment est venu de redonner la priorité à leur relation. Alors ils écument Internet à la recherche de dessous ou ils commandent des calendriers de l’avent coquins.

Les dessous sont-ils une bonne idée?

Cela dépend vraiment du couple. D’après mon expérience, c’est un cadeau qui convient surtout quand la relation est stable. Dans les couples qui ont des problèmes, c’est plus délicat. Les dessous véhiculent des exigences implicites, du genre «Enfile ça pour m’exciter». Et cela peut créer des tensions.

Quels sont les cadeaux qui réveillent à tous les coups la libido?

Quand on peut se le permettre, un week-end bien-être ou une nuit dans un hôtel des alentours. Les huiles de massage aussi sont toujours efficaces. Ou bien on s’offre mutuellement un dîner romantique. Quoi qu’il en soit, il est important d’associer la proximité, l’intimité, à du temps passé ensemble. Et d’organiser la vie de famille de manière à faire une place au romantisme et à la sexualité.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère