Sex_Education_Netflix
Jon Hall / Netflix

5 raisons qui font de «Sex Education» la meilleure série du monde

par Alisa Fäh

22 JANVIER 2019

Entertainment

Adolescents angoissés, problèmes de pénis et premières fois: les thèmes de «Sex Education» peuvent paraître banals. Mais il n’en est rien. Voici pourquoi on adore cette série.

Au départ, c’était loin d’être gagné. Les deux premiers épisodes de «Sex Education» étaient tout sauf passionnants. Et puis, à partir du troisième, c’est la surprise. La série s’avère être un pur bijou.

Ça y est, tout le monde a des relations sexuelles. Sauf le personnage d'Otis (qui est tellement compliqué qu’il ne parvient même pas à trouver son plaisir dans la masturbation). Il est puceau. Mais en théorie, il est expert en la matière, puisque sa mère est sexologue. Avec son amie Maeve, le jeune homme de 16 ans a fondé un cabinet secret de thérapie sexuelle... C’est dans les vieilles toilettes de son école qu’Otis donne des cours sur l’éducation sexuelle à ses camarades. Amour, Viagra, poils pubiens ou fantasmes louches, tout y passe.

Pourquoi la série britannique est-elle si ingénieuse? Parce que ceux qui l’ont imaginée osent briser les tabous sur le sexe, le tout avec un humour piquant. Tu n'es pas encore convaincue? Voici pourquoi il faut absolument la regarder.

  • Des personnages haut en couleur
    Alors que d'autres séries essayent tant bien que mal d’intégrer un peu de variété dans leur scénario, dans «Sex Education», cela fait naturellement partie du monde de la série. Les personnages sont cool et surtout authentiques. On peut reconnaître quelques visages comme Asa Butterfield et Gillian Anderson, ainsi que quelques nouveaux venus comme Emma Mackey et Ncuti Gatwa. Aucune trace donc de diversité maladroite et de caractères unidimensionnels.
  • Des sujets de société importants
    La série aborde des thèmes tels que l’asexualité, le racisme, l’avortement, la masculinité, le harcèlement sexuel et l’homosexualité. De manière parfois drôle, toujours sensible et sans détours.
  • Une bande son vintage
    «Sex Education» sonne comme un voyage dans le temps: la bande originale présente des tubes des années 80 et 90 de Billy Idol, A-ha et The Smiths. On retrouve également des musiques plus actuelles signées Beth Ditto, par exemple.
  • Tenues rétro
    Même le style des personnages rappelle les temps passés. Otis porte des pantalons en velours côtelé bruns et des T-shirts à rayures. «Notre réalisateur, Ben Taylor, adore le fait que les personnages utilisent des smartphones et optent pour des vêtements des années 80 ‒ il aime cette confusion», déclare Gillian Anderson, l'actrice qui joue la mère d'Otis.
  • Un plateau safe
    C'est la première fois que Netflix a embauché une personne en charge du bon déroulement des scènes intimes. Son nom: Ita O'Brien. C’est elle qui coordonne les scènes de sexe et de nu du début à la fin. Après #MeToo, cela indique clairement que Netflix va dans la bonne direction.
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère