Aufmacher
Anna Tea

4 trucs à faire pendant tes études

par Roberta Fischli

25 SEPTEMBRE 2018

Job & Budget

Etudier, c’est bien joli. Mais une fois le diplôme en poche, c’est l'éprouvant monde du travail qui t’attend. Devant le fait accompli, on réalise qu’on aurait peut-être dû anticiper pour mettre toutes les chances de notre côté et trouver un job. Voici quelques conseils pour t’aider à passer le cap plus facilement.

  • Démarque-toi
    En sciences humaines et sociales, il y a très peu de programmes qui destinent les étudiants à une profession bien précise. Du coup, il faut te démarquer. Une possibilité: choisir un thème qui t’intéresse et suivre des cours et des séminaires en rapport avec ce dernier. C’est un très bon moyen de te spécialiser dans un domaine et de sortir du lot face à un potentiel employeur. Malheureusement, tous les diplômes ne sont pas adaptés à cette façon de faire. Il arrive que certains cours soient imposés, laissant dès lors peu de place aux choix. D’autres cursus laissent cependant beaucoup de liberté aux étudiants et offrent la possibilité de créer son propre profil au moyen de spécialisations par exemple. S’il existe ce genre d’opportunités dans ta faculté, n'hésite pas. Et si tu n’es pas sûr de toi, jette un œil aux catalogues d’informations fournis par ton université. Tu y trouveras sans doute des renseignements précieux.
  • Implique-toi
    Aux États-Unis et au Royaume-Uni, les activités associatives sont un must. Si on ne s’implique pas à son échelle, on est quasiment hors-jeu au moment où il faut trouver un emploi. Tu l’auras compris, ce n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Tu t’intéresses à la politique? Inscris-toi dans une assoc’ qui aborde ces thèmes et acquiers de l'expérience dans la politique universitaire. Le journalisme te fait vibrer? Ecris pour le journal de ton uni. Tu aimes animer des débats? Investis-toi dans un club de rhétorique. En plus, grâce aux contacts avec des personnes partageant les mêmes passions que toi, tu trouveras sûrement un job plus facilement.
  • Assimile de l’expérience pratique
    Certes, les stages ont une réputation contradictoire. Pour certains, c'est le ticket d’entrée vers un emploi stable. Pour d’autres, c’est un cercle vicieux dont on ne sort que difficilement. Il convient donc de savoir à quel moment tu veux commencer un stage et surtout, ce que tu en fais. Le moment idéal: pendant tes études, tout simplement. Tu peux également prendre une pause - entre ton bachelor et ton master par exemples. Cela te permettra d’être au clair concernant tes choix de carrière et de te démarquer de la concurrence grâce à ton expérience lors d'entretiens d'embauche.
  • Utilise tes avantages
    Les frais de scolarité sont relativement bas en Suisse et présentent de nombreux avantages: des accès gratuits aux centres de fitness, des tarifs spéciaux pour les contrats de téléphonie mobile et abonnements aux journaux. Tu n’auras jamais autant de réductions que maintenant. Aussi, de nombreuses sociétés considèrent les étudiants comme les futurs salariés intéressants. L’idée est donc de les appâter le plus tôt possible. C'est pourquoi tu bénéficies actuellement de bons taux d'intérêt sur les relevés de comptes bancaires, des réductions dans les musées et les cinémas ou les abonnements mobiles. Mais cela va encore plus loin: certaines marques de vêtements proposent désormais des rabais sur leur gamme.
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère