Buholzer
Photo: Thomas Egli

Le hareng 1, la gueule de bois 0

Paid Post

20 SEPTEMBRE 2018

Food & Home

Nous avons demandé aux meilleurs chefs comment lutter contre la gueule de bois. Partie 1: Tobias Buholzer du restaurant Die Rose à Rüschlikon, au bord du lac de Zurich.

Après un dîner trop arrosé ou une longue nuit de fête, le réveil est généralement une vraie torture. Le crâne qui résonne, l'estomac qui pique et toute notre énergie qui semble avoir quitté notre corps. Mais comment remédier à cela? «Ce qui aide à se remettre sur pieds, c’est entre autre, un petit-déjeuner anti-gueule de bois », explique Tobias Buholzer, propriétaire et chef cuisiner de l’excellent restaurant «Die Rose» à Rüschlikon (ZH), restaurant qui détient une étoile Michelin et 16 point Gault-Millau.

«Par exemple, une soupe Célestine redonne le sel et l’eau nécessaire pour que le corps retrouve son énergie.» Mais un des remèdes secret de Buholzer, c’est de manger une salade de hareng comme ils ont l’habitude d’en consommer dans le nord de l'Allemagne. «Le poisson est accompagné d’oignons, de cornichons, de betteraves et de crème acidulée. Salé et avec sa sauce crémeuse, il n’est pas seulement excellent, mais a aussi un effet vivifiant». Le chef, qui n’est pas seulement propriétaire du restaurant gastronomique «Die Rose», mais aussi d’une auberge qui propose des spécialités provenant du Tessin et d’Italie, affirme que pour soigner une gueule de bois, il faut manger des plats réconfortants et chaleureux. «Des röstis croquants avec des œufs au plat peuvent faire des réelles merveilles», explique-t-il, très convaincu.

Nestli

Ce contenu est un Paid Post de notre client FOOBY

Un Paid Post est un contenu publicitaire, identifié comme tel, fourni par nos clients ou rédigé par notre service Commercial Publishing sur mandat. Les Paid Posts sont de la publicité et ne peuvent pas être considérés comme des articles rédactionnels.