Grill Und Sommer Cola Chili Ribs 1

Cette viande fond sur la langue

Paid Post

16 JUILLET 2018

Food & Home

Pourquoi les Américains aiment-ils tant leurs «spare ribs», «pulled pork» et autre «beef brisket»? C’est très simple: ces trois morceaux de viande sont un festival de goût pour les papilles.


La grillade, au pays de l’Oncle Sam, ce n’est pas juste un type de cuisson: c’est quasiment une religion. Et en plus du feu, la fumée joue un rôle central. Contrairement aux grils que nous utilisons ici, dans lesquels la viande est posée au-dessus des braises, le gril américain est en effet composé d’une chambre de combustion et d’un compartiment où la température reste douce et dans lequel les viandes sont cuites à la fumée: le smoker.


Pour le barbecue (BBQ), les meilleures viandes sont des morceaux riches en graisses et en collagène. Après des heures de cuisson au smoker, elles deviennent si tendres qu’elles se défont avec une simple pression du couteau. Elles restent en outre bien juteuses – et très goûteuses! Si vous voulez briller au barbecue à l’américaine, il vous faut préparer à la perfection trois viandes en particulier: les «spare ribs» ou travers de porc, le «pulled pork», ou porc effiloché, et le «beef brisket», la poitrine de bœuf. Les Américains leur donnent même un nom: the Holy Trinity – la Sainte Trinité en français.


Les «spare ribs» sont issus du ventre du porc et peuvent soit être grillés à haute température relativement rapidement, soit à 100 degrés dans le smoker durant environ six heures. L’assaisonnement peut être composé d’une marinade classique ou de ce que les américains appellent un BBQ-Rub, c’est-à-dire un mélange de sucre, sel, et épices, avec lequel les spare ribs sont massés avant de passer au smoker. Pour un goût plus piquant, il est aussi possible d’ajouter du piment en morceaux au mélange. La dernière étape consiste dans le glaçage, composé par exemple de sucre, ketchup, vinaigre, sauce soja, miel et sel. Il existe autant de recettes de glaçage que de fans de BBQ et certains maîtres du gril ne jurent que par des ingrédients plus surprenants, tels que le Coca Cola. L’important est que le glaçage contienne du sucre en quantité suffisante pour bien caraméliser.

Croquant, juteux, irrésistible

Pour un «pulled pork» réussi, les épaules de porc sont enduites de BBQ-Rub la veille de façon à ce que les épices pénètrent la viande en profondeur. Bien sûr, une marinade traditionnelle peut aussi être utilisée. Cette viande demande de la patience: sept heures au smoker sont l’idéal. Une heure avant la fin de la cuisson, une deuxième application de BBQ-Rub (ou de marinade classique) est conseillée. Enfin, avant d’être dégustées, les épaules de porc doivent reposer une demi-heure après cuisson. Le résultat: un mélange irrésistible de tendresse avec l’intérieur juteux, de croquant à l’extérieur et de jus de viande.

Une attente de 15 heures – mais cela en vaut la peine

La préparation de la poitrine de bœuf est la discipline-reine et elle requiert encore plus de patience. Il faut en effet compter une quinzaine d’heures pour une cuisson parfaite de ce morceau découpé dans l’avant de la poitrine de bœuf. Ceci est dû aux longues fibres musculaires qui la composent et qui ont effectué un lourd travail en supportant le poids de l’animal de son vivant. Mais cette longue attente est récompensée: une viande extraordinairement tendre. La poitrine de bœuf sera particulièrement goûteuse si, en plus de la frotter superficiellement avec la marinade, vous injectez directement le mélange avec une seringue, facilement trouvable en quincaillerie ou sur internet. Enfin, au moment du découpage, faites bien attention à la structure de la viande, formée de deux pièces: le «flat» et le «point», séparées par une couche de graisse qui leur donne toute leur saveur.

Spareribs 1

Ce contenu est un Paid Post de notre client FOOBY


Un Paid Post est un contenu publicitaire, identifié comme tel, fourni par nos clients ou rédigé par notre service Commercial Publishing sur mandat. Les Paid Posts sont de la publicité et ne peuvent pas être considérés comme des articles rédactionnels.