Les contradictions de Rihanna

Quel est l’intérêt d’avoir une marque de make-up qui ne fait pas de tests sur les animaux si tu portes leur fourrure sur le dos? Marie-Adèle pousse un coup de gueule.

Par Marie-Adèle Copin

Les contradictions de Rihanna
Image: Instagram Badgalriri Cette pièce coûte 20'000 francs, si jamais tu te posais la question.
05 Février '18
retour +30 -93
05 Février '18
retour +30 -93

Le manteau de Rihanna enflamme Instagram. Sur une photo partagée le 28 janvier (ci-dessus), la star porte une énorme fourrure. Et malheureusement, ce n’est pas de la fausse. Ce vêtement est l’œuvre de la marque belge Jun Jie et d’après son site internet, il est fait à partir de ratons laveur. Berk!

Très vite, les commentaires négatifs se sont accumulés sur le réseau social. De nombreux internautes se sont dit dégoûtés et déçus, surtout de la part de quelqu’un qui a créé une marque de maquillage «cruelty free». Cela signifie que les produits Fenty Beauty ne sont pas testés sur les animaux. Ces tests sont connus pour être particulièrement cruels. Ils consistent, par exemple, à verser des produits chimiques directement sur la cornée d'une souris ou sur la peau rasée d'un lapin. C'est d'ailleurs pour cette raison que les fards et autres illuminateurs de la marque de la chanteuse de 29 ans ne sont pas disponibles en Chine, car tous les produits cosmétiques importés dans ce pays doivent être testés sur les animaux.

Certes, Rihanna n'a jamais dit qu'elle était végétarienne ou contre la fourrure mais n'est-ce pas un peu hypocrite? C'est comme si je lançais une épicerie de produits locaux, bio et zéro déchet et que chez moi, je mettais les piles dans la même poubelle que le plastique et tout le reste. Il faut être en accord avec ses convictions. Mais apparemment, pour Rihanna c’est toujours la mode qui l’emporte.

comments powered by Disqus

A lire aussi