Réveille la Betty en toi!

Lazy Oaf vient de lancer une collection exclusive en l’honneur de Betty Boop. Des T-shirts à rayures aux pantalons marqués de cœurs rouges, la pin-up vient apporter une touche rétro aux quinze pièces qui composent la ligne.

Par Valentina San Martin

Réveille la Betty en toi!
Image: Lazy Oaf Le shooting photo de la campagne s'est déroulé dans un cinéma.
01 Février '18
retour +7 -11
01 Février '18
retour +7 -11

Betty Boop a enfin sa propre collection streetwear. La semaine dernière, Lazy Oaf a dévoilé sa nouvelle collaboration à l’image du célèbre personnage de cartoon. La collection contient  quinze pièces- autant pour les hommes que les femmes - aux tons rouges, noirs et roses. D’ailleurs, savais-tu que Betty Boop avait sa propre couleur Pantone officielle? Le Betty Boop Red.

En fait, la jolie poupée brune est l’un des derniers personnages de dessins animés choisi par la marque britannique pour orner toute une ligne de vêtements. L'année passée, on a vu des versions Hello Kitty et avant cela, le label avait lancé une collection capsule Disney.

Image: Lazy Oaf

Lazy Oaf reste fidèle à son style avec des vestes en denim ou des hoodies oversize, le tout rehaussé de petits détails à l’effigie de la pin-up: décolletés en forme de cœur ou bisous imprimés, on adore! Quant aux prix, ils varient entre 60 francs et 160 francs.

Née dans les années 1930, Betty Boop a eu un destin plutôt houleux. Adulée par beaucoup pour son air enfantin, ses yeux séducteurs et ses tenues suggestives, elle se heurte rapidement aux valeurs traditionnelles américaines. En 1934, le personnage voit ses tenues rallongées et fait face à la censure. En 88 ans d’existence, elle choque autant qu’elle fascine. Mais c'était compter sans Lazy Oaf qui, à travers sa collection, lui offre une belle revanche. Comme l'explique Gemma Shiel, la fondatrice de la griffe au magazine Refinery29: «Betty est une icône, quelqu'un avec qui j'ai grandi, elle est sexy, impertinente, forte et fondamentalement intelligente. Travailler avec son personnage était un rêve. Quand j'étais adolescente dans les années 90, il y avait une explosion massive de Betty dans le streetwear, et je voulais vraiment ajouter cet élément à notre gamme.»

Image: Lazy Oaf

Image: Lazy Oaf

Image: Lazy Oaf

Image: Lazy Oaf

comments powered by Disqus

A lire aussi