Poils ou pas poils?

La rappeuse Cardi B a dévoilé un ventre velu aux Grammy Awards, dimanche. Depuis, les internautes s'emballent: faux pas ou bien fait? Chez Friday, Emmanuel et Valentina ont un point de vue divergent.

Par Emmanuel Coissy

Poils ou pas poils?
Image: AFP/iStock
01 Février '18
retour +21 -57
01 Février '18
retour +21 -57

L'avis d'Emmanuel

Le cas Cardi B n’a pas grand-chose à voir avec le fait de s’accepter tel que l’on est ou pas. En fait, tout dans le «style» de cette fille crie «Regardez-moi, je fais n’importe quoi pour qu’on me remarque.» Genre, elle use de la même stratégie que Lady Gaga et bien d’autre avant elles. Sauf que Lady Gaga, côté look, elle a poussé l’excentricité à un point tel (robe en viande, enfermée dans une chrysalide, etc.) qu’il s’agissait presque de performances d’art contemporain. A côté, Cardi B, tout comme son clone Nicki Minaj, ressemblent à deux péquenaudes à la fête du camping de Palavas-les-Flots.

Pourquoi cacher son ventre poilu? Parce que c’est comme se moucher ou se laver. On le fait pour ne pas indisposer son entourage.

Image: AFP

L'avis de Valentina

Comme à son habitude, Cardi B, la rapeuse numéro un du moment, a tout déchiré pour ses premiers Grammys. En plus d’avoir été nominée pour deux prix, elle a carrément mis l’ambiance en interprétant le titre «Finesse», accompagnée de Bruno Mars.

Oui, mais voilà, quand on est une meuf, notre pilosité est plus importante que notre talent. Un léger duvet sur un bide et OH MON DIEU, L’HORREUR! Pour la précision: tout le monde a des poils. En lisant certains commentaires sur les réseaux sociaux, j’ai eu l’impression que beaucoup de personnes oubliaient que c’est naturel. Le poil, c’est ce qui fait de toi une adulte, c’est l’une des choses les plus évidentes qui marque la puberté. Et on est libre d’en dégager certains ou non.

Sauf tout mon respect, Cardi B est une nana OCCUPÉE. Donc désolée si elle était plus concentrée à assurer sa prestation plutôt que de s’emmerder à trifouiller son ventre pour ne pas frustrer les esprits étriqués #SorryNotSorry...

comments powered by Disqus

A lire aussi