Une sneateuse, c’est une teupu

Le sneating est une arnaque utilisée par certaines filles. Elles datent un mec juste pour pouvoir dîner gratuitement. Et commandent les plats les plus chers.

Par Emmanuel Coissy

Une sneateuse, c’est une teupu
Image: iStock La meuf commande du homard et ne daigne pas te regarder.
15 Janvier '18
retour +17 -47
15 Janvier '18
retour +17 -47

Dans le registre de l’embrouille et de l’arnaque, les trends défilent comme aux Fashion Weeks. Ce week-end, j’ai découvert une pratique, décrite comme une nouveauté par la presse britannique: le sneating. Littéralement, ce mot désigne le fait de se faufiler à travers des interstices, on louvoie, on dupe un individu. Cela dépeint, en particulier, l’attitude d’une fille qui donne rendez-vous à un mec auquel elle ne s’intéresse pas. En fait, elle ne s’intéresse qu’à son fric.

Elle lui file rencard au resto en mode «Baby, je suis farouche. Mettons les formes avant que tu puisses accéder à mon coffre au trésor.» Le pauvre type, bête comme il est, mord à l’hameçon et l’invite dans le café le plus cool de Suisse romande, celui dont il a découvert l’existence en lisant la chronique de Friday tous les samedis.

Image: iStock

C’est là que la gentille princesse se transforme en dragon. Le monstre commande la plancha de saint-jacques et sa réduction au balsamique en entrée (35fr.), puis le homard à l'armoricaine (75fr.). Auparavant, le couillon s’était cru malin en prenant une bouteille de Moët&Chandon («120fr... Je vais conclure, c’est sûr!») Eh bien, non! La meuf ne daigne même pas lui accorder un regard au cours du repas. Elle mange et se moque de lui entre deux bouchée. Elle l’a bien eu. Lui, dont le compte PostFinance est déjà en négatif, comprend à ce moment-là qu’il sera privé de dessert au sens propre… comme au figuré!

Conclusion: la sneateuse est une pique-assiette, une arnaqueuse. Certains mecs diront «une teupu». Dans le fond, c’est un peu le pendant féminin du piggeur, ce salopard spécialiste du posage de lapin. Toi, célibataire qui lis cet article et qui crois encore en l’amour, prends garde!

comments powered by Disqus

A lire aussi