L'incroyable destin de Slick Woods

Le mannequin atypique Slick Woods, révélé par Rihanna et sa marque de make-up Fenty Beauty, est la définition de la beauté selon Google. De la drogue au statut d'égérie, son histoire est complètement folle.

Par Marie-Adèle Copin

L'incroyable destin de Slick Woods
Image: Instagram slickwoods On veut voir plus de Slick Woods en 2018!
09 Janvier '18
retour +12 -38
09 Janvier '18
retour +12 -38

«Ma mère m’a appelée aujourd’hui et je lui ai dit que j’étais la définition de la beauté. Merci Rihanna de changer les règles du jeu, et de rappeler que toutes les femmes sont belles, chacune à leur façon». Le 2 janvier, Slick Woods a posté ce message sur Instagram accompagné d'une capture d’écran de sa recherche sur Google du mot «beauté». La définition comprenait des images d'elle-même et de Rihanna, prises pendant la campagne Fenty Beauty. Slick, 21 ans, est l’un des mannequins fétiche de Rihanna pour sa marque de make-up. Son crâne rasé, ses dents du bonheur et son style androgyne font de cette Américaine, un modèle qui s'écarte des normes esthétiques. Et ça fait du bien! 

Quand Riri lance en septembre 2017 Fenty Beauty, elle a un plan bien plus grand qu'avoir une griffe de cosmétiques à son nom: elle veut célébrer la beauté des femmes sous toutes ses formes et de toutes les carnations (40 fonds de teint créés au total). Quatre mois plus tard, on peut dire que la chanteuse a réussi son pari.

Whatever tickles your peach 🍑

A post shared by @ slickwoods on

Née Simone Thompson, Slick Woods revient de loin. Dès l’âge de 4 ans, elle se retrouve orpheline. Sa mère est incarcérée pour homicide involontaire et est condamnée à 18 ans de prison. Quant à son père, elle ne l’a pas connu. À l’adolescence, elle nage dans la délinquance, se retrouve à son tour en taule à l’âge de 18 ans, à cause d’escroqueries à la carte bancaire et de chèques en blanc. Puis un jour, elle croise le chemin du mannequin Ash Stymest à l'arrêt de bus de Los Angeles. Ils partagent un joint ensemble et deviennent de très bons amis. Très vite, elle intègre le monde de la mode en tapant dans l’œil de Kanye West, qui la caste pour un lookbook de sa marque Yeezy. Un tremplin pour la jeune femme, qui jusqu’à ses 19 ans vivait dans un squat, accro aux opioïdes. Aujourd'hui, elle est suivie par plus de 432'000 fans sur Instagram, elle a déjà défilé pour Fenty X Puma, Jeremy Scott, Marc Jacobs ou encore Miu Miu.

comments powered by Disqus

A lire aussi