L'igloo des délices

A Zurich, l'hôtel Widder a créé un resto éphémère où l'on mange de la raclette en buvant du champagne. Emmanuel s'est rendu dans ce lieu magique.

Par Emmanuel Coissy

L'igloo des délices
Image: Widder Hotel La décoration du pop-up évolue à chaque édition.
22 Décembre '17
retour +21 -12
22 Décembre '17
retour +21 -12

Je suis moulu. Je viens de passer deux heures dans un bassin chauffé à 35° en toisant l’agglomération zurichoise depuis le sommet d’une ancienne brasserie. La nuit est tombée. Je meurs de faim en cheminant à travers le Marché de Noël planté devant l’Opéra. Une escapade à Zurich, surtout pendant les Fêtes, est toujours une joie: la ville est splendide sous la neige en cette période de l'année. Je suis impatient de retrouver mon ami Andreas, qui s’est récemment installé sur les bords de la Limmat.

Je lui ai préparé une surprise. Ce soir, je l’invite à l’Igloo. Il s’agit d’un restaurant éphémère situé dans l’hôtel Widder (jusqu'au 31 janvier 2018). Son décor bleu givré évoque l’abri du Grand Nord, sauf qu’ici tout est chaleureux et cosy. J’avais eu la chance de découvrir cet endroit l’année dernière, le thème était la forêt. J’en conserve une excellente impression. Le menu est unique: raclette (à volonté) et champagne. Du Ruinart! L'un de mes préférés.

A choix: fromage au champagne, bleu, à la diable (piment) ou traditionnel.

Image: Widder Hotel

Malheur! Andreas n’aime pas la raclette, m’avoue-t-il quand nous arrivons à l’Igloo. C’est bien ma veine. Heureusement, il est conquis par la décoration féerique. Tout comme moi. C’est déjà ça. Attablés, nous trinquons en piquant dans l’assortiment de charcuterie. Au moment de passer au plat principal, mon pote décide quand même de tenter la raclette. Il y a plusieurs sortes de fromages: bleu (mon favori), à la diable (piment), traditionnel et… au champagne Ruinart! C’est celui-ci qu’il goûte et aimera. Il en reprendra. Pour quelqu'un qui dit ne pas aimer la raclette…

Image: Widder Hotel

De mon côté, je me régale. L’association du champagne rosé avec le menu est idéale. Joie de l’hiver. Je suis aussi convaincu par les accompagnements: cornichons et petits oignons croquants, bien sûr, mais surtout par des poires au sirop aromatisées à la cannelle. C’est épatant! Une vraie bonne idée à piquer quand je referai un raclette chez moi. Nous terminons le repas avec un sorbet citron, qui fonctionne parfaitement avec les bulles.

Nous avons très bien mangé. Trop même. Finalement, notre projet de poursuivre la nuit dans un club s’efface de notre cerveau à mesure que nous avançons sur les rues pavées de la vieille ville. Allô, Uber! Nous rentrons nous coucher en nous promettant de revenir l’année prochaine.

Igloo

Hôtel Widder

Rennweg 7, Zurich

Image: Widder Hotel

comments powered by Disqus

A lire aussi