Halte aux imperfections? Non merci!

Une instagrameuse beauté a publié des photos de son visage marqué par l’acné, le tout accompagné d’un message positif. Un cri du cœur qui inspire admiration et espoir chez les ados qui la suivent.

Par Valentina San Martin

Halte aux imperfections? Non merci!
Image: Instagram pigss Depuis qu'elle a décidé de s'assumer, Hailey Wait se contente de ne maquiller que sa bouche et ses yeux.
13 Décembre '17
retour +43 -44
13 Décembre '17
retour +43 -44

Qui n’a jamais envié ces jolies nanas qui passe sur notre feed Instagram (même rien qu’un peu)? Un ventre plat, des cheveux soyeux et bien entendu, une peau lisse. On aimerait toutes pouvoir atteindre un tel degré de perfection, ça fait partie du jeu des réseaux sociaux. Mais on sait aussi que derrière cette vitrine du sublime se cache une autre réalité. Seulement, peu de filles s’y aventurent. Hailey Wait, une instagrameuse américaine de 17 ans s'est lancée et a affiché son acné sur les réseaux sociaux.

Alors qu’elle poste généralement des photos d’elle avec des maquillages décalés, elle a décidé de prendre son courage à deux mains et de se montrer au naturel. Elle a accompagné son cliché d’un message encourageant: «Rappelez-vous que l'acné ne vous rend pas laides, mais un cœur rempli de haine, si».

✨✨✨ // wig from @heahair

A post shared by Hailey Wait 🌙 (@pigss) on

Alors que Hailey tentait de promouvoir le body positive sur la Toile, la belle ne se sentait pas en phase avec elle-même confie-t-elle au site d'infos Yahoo: «Je disais à mes amis et mes followers de s'aimer tels qu’ils étaient malgré leurs petits défauts, parce que c'est ce qui les rend uniques. Mais quelque chose clochait. Alors que je disais aux autres de s'accepter, je ne donnais pas vraiment cet exemple. Je détestais mes propres imperfections. J'éditais mes photos et je n'étais pas satisfaite par mon apparence.»

D’abord effrayée par les potentielles réactions négatives, Hailey a malgré tout, sauté le pas. Mais elle ne s’attendait pas à recevoir autant de réactions favorables. Elle emboîte donc le pas de ces femmes comme les stars d’Insta Bella Thorne ou Radka Kovacova qui ont décidé de s’assumer malgré leurs boutons. Alors oui, les réseaux sociaux peuvent être sources de complexes, surtout chez les jeunes filles. Mais en revanche, ils permettent parfois aussi d’apercevoir l’envers du décor. On valide!

comments powered by Disqus

A lire aussi