La peau en trop

Simone Anderson, une blogueuse néo-zélandaise, a perdu 92 kg. Depuis, elle est victime des moqueries de trolls, qui, sur Instagram, critiquent son ventre flétri.

Par Valentina San Martin

La peau en trop
Image: Instagram simone_anderson Après son régime, elle a subi une opération pour éliminer l'excédent de chair abdominale.
01 Décembre '17
retour +66 -59
01 Décembre '17
retour +66 -59

«Si tu as subi une opération, alors pourquoi as-tu encore une peau si lâche?»

«Tu dois être si déçue du résultat en voyant ton abdomen, même après la chirurgie.»

«Je n'aime pas ces genre de corps gangrené par des maladies étranges.»

Voici le genre de commentaires que l’on retrouve sur le feed de Simone Anderson, une influenceuse néo-zélandaise de 26 ans. Elle est passée de 170 kg à 78 kg. Elle a ensuite dû subir une intervention chirurgicale de 9 heures pour venir à bout de ses surplus de peau. Pas peu fière de sa transformation, elle s’est affichée avec son nouveau corps sur Instagram où elle est suivie par 248'000 abonnés.

Mais c’était compter sans quelques followers qui se sont lâchés sur les critiques. En effet, malgré sa dernière opération, la jolie brune se retrouve aujourd'hui avec quelques restes flasques. Surtout au niveau du ventre.

Loin d’accepter ces remarques, Simone se défend. Elle n’as jamais tenté d’atteindre la perfection et encore moins pour faire plaisir à ses fans: «Il serait presque impossible d'obtenir un ventre parfait même après une intervention comme celle que j’ai subie», explique-t-elle.

Dans tous les cas, les éternels insatisfaits seront (malheureusement) toujours de la partie, ou presque. Mais la question demeure: à sa place, feraient-ils mieux, ou au moins aussi bien qu’elle, niveau transformation radicale?! Ah jalousie, quand tu nous tiens...

A lire aussi