Elsa sur des échasses

En ce moment, le top model Elsa Hosk ne jure que par les cuissardes ultra-moulantes. Leçon de style avec un Ange.

Par Marie-Adèle Copin

Elsa sur des échasses
Image: Instagram Elsahosk Elsa Hosk sur un muret perchée, ne tenait rien entre ses mains.
01 Décembre '17
retour +17 -21
01 Décembre '17
retour +17 -21

Ce n’est pas parce que le show Victoria’s Secret est terminé, qu’il faut se reposer sur ses lauriers. Mardi, l’Ange Elsa Hosk était en pleine promotion pour le défilé de la marque de lingerie américaine, diffusé le soir-même sur la chaîne CBS. Le modèle suédois de 29 ans a été repéré dans des tenues glamour à New York. De talk-show en talk-show, elle a montré qu’elle avait un sens audacieux de la mode. Et comme elle n’a pas l’habitude de se changer plusieurs fois par jour, elle a elle-même posté sur Instagram ses trois looks du jour, demandant à ses fidèles followers lequel est leur favori.

Lol yesterday i wore 3 looks in one day🙊 wich one is your fave? 💛🎀💕❤️

A post shared by elsa hosk (@hoskelsa) on

Et tu as peut-être remarqué grâce à ton œil de lynx, que la belle Suédoise a un petit faible pour les cuissardes. Actuellement, c’est le fil rouge de ses looks. Elsa poste régulièrement sur Instagram des photos de ses jambes sans fin squizzées dans de superbes boots qui montent bien au-delà (pour ne pas dire vers l’infini) de ses genoux.

Certes, la jeune femme est aussi mince qu’une brindille mais les cuissardes sont la paire de chaussures qui allongent les jambes. Contrairement à des bottines qui peuvent couper la cheville et donc tasser, ces talons donnent une silhouette élancée et la sensation d’être perchée sur des échasses.Comme Elsa, on vient mixer les matières: cuir et jean et oser les couleurs: rose poudré et violet. Alors, prête à sauter le pas?

Blue and red, my two favorite colors today for the @wendyshow 💋 #vsfashionshow

A post shared by elsa hosk (@hoskelsa) on

Home💕❤️

A post shared by elsa hosk (@hoskelsa) on

Bisous Paris😘❤️on to the next adventure✈️

A post shared by elsa hosk (@hoskelsa) on

A lire aussi