On a testé le masque chelou

Marie-Adèle et Barbara ont essayé ce soin du visage coréen qui, d’après le packaging, devrait faire peur à leur entourage.

Par Marie-Adèle Copin

On a testé le masque chelou
Image: Barbara Demont
30 Novembre '17
retour +9 -13
30 Novembre '17
retour +9 -13

Ce week-end, Barbara et moi avons voulu tester les limites de notre sex-appeal. Dimanche après-midi, pendant la pub de «Maison à vendre», on a donc appliqué ce masque pour le visage de la marque coréenne Dr.Jart+ (14 fr.), qu’on voit dans tous les Sephora. Il promet (d’après l’emballage) de faire une tête de bébé mort couverte de glaçage à gâteau donc forcément, ça nous a tenté.

Première étape, il faut appliquer l'ampoule qui accompagne le masque. Il s’agit d’un tout petit pot façon sauce barbecue McDo, sauf que ça sent bon «les ingrédients éclaircissant». Nan j’déconne, ça sent un peu la piscine. Ensuite, on sort le fameux truc tout gluant du paquet qui est en fait en deux parties, en prenant soin de ne pas le casser. C’est très fragile alors on ne plonge pas ses gros doigts dans le sachet comme une bourrine. Puis, on le pose sur sa face et à partir de là, on s'ennuie ferme pendant trente à quarante minutes. C’est long... et la pub de «Maison à vendre» est terminée depuis longtemps. Mais comme à chaque fois que Barbara et moi avons un peu de temps libre, nous en profitons pour nous replonger dans «La princesse de Clèves» en faisant des squats.

Oui, cette duckface est volontaire et assumée.

Image: Marie-Adèle Copin

Côté sensation, c’est très froid mais c’est assez agréable. Ce qu’il faut dire surtout, c’est qu'on fait peur à voir, étant donné que nous ressemblons à des catcheurs mexicains. Après le temps écoulé, on retire le fluber de son visage et wow! Wow! Wow! Notre peau ressemble à celle de Lily-Rose Depp. Bon ok, nous n'avons pas vu de changements flagrants mais une chose est sûre, notre peau est ultra-hydratée et on s'est bien amusées. 

Prête pour le casting de la saison 3 de «Stranger Things».

Image: Barbara Demont

A lire aussi