Un visage red dingue

Sarah Taylor, une jeune new-yorkaise de 21 ans, affiche fièrement sa tache de vin sur Instagram. Longtemps moquée, elle tente aujourd’hui d’inspirer les autres.

Par Valentina San Martin

Un visage red dingue
Image: Instagram sruhtaylor C'est au gymnase que la jeune femme s'est mise en mode body positive.
30 Novembre '17
retour +54 -24
30 Novembre '17
retour +54 -24

Sarah Taylor est née avec un angiome sur une partie de son visage. Mais bien décidée à s’accepter tel qu'elle est, elle a décidé d’assumer sa différence. L’étudiante refuse de couvrir sa tache de vin, bien au contraire. Elle poste selfies sur selfies sur Instagram.

insert meme of zac efron shrugging

A post shared by Sarah (@sruhtaylor) on

La jeune fille confie tout de même au site Yahoo que son voyage vers l'amour de soi n'a pas été une mince affaire: «Quand j'étais petite, je ne me rendais même pas compte que j’étais différente des autres enfants autour de moi. En vieillissant, c'est devenu plus difficile, surtout au collège».

i'm like a cheeto u can't eat just one 🐆🐆🐆🐆🐆🐆

A post shared by Sarah (@sruhtaylor) on

Au-delà des moqueries, elle a dû également faire face à l’incompréhension des gens: «Des employés au supermarché me demandaient si j'avais été brûlée, des mères m'ont arrêtée au centre commercial pour me demander si mes parents me frappaient, et d’innombrables passants m’ont toisée du regard dans la rue».

rip yams 💜🙏

A post shared by Sarah (@sruhtaylor) on

Malgré le fait qu’elle ait longtemps douté d’elle-même, l’adolescente a appris à s’aimer. Ce qui l’a tant gênée plus jeune est aujourd’hui devenu une fierté. «Quand vous acceptez vos différences et que vous les portez comme des insignes d'honneur, les autres réalisent qu'ils ne peuvent pas vous toucher, ils vous respectent. La confiance est à la fois un bouclier et un aimant».

Depuis qu'elle se met en scène sur Instagram, les commentaires fusent. Des personnes atteintes du même problème dermatologique ont trouvé un mentor qui redéfinit les codes de la beauté. Quant aux avis négatifs, l'anonyme au plus de 8'000 abonnés laisse couler. «Il y aura toujours des gens qui aiment ma tache de naissance, et des gens qui la détestent. Je ne pourrais jamais être heureuse si la façon dont je me regarde dépendait de la façon dont les autres me regardent», dit-elle.

before all my makeup melted off yesterday

A post shared by Sarah (@sruhtaylor) on

A lire aussi