Le perce-oreille

Les piques de Kat Kim sont un détournement de la culture punk. Bijoux clean et piercings glam, elles ont aiguillonné le cœur d'Emmanuel.

Par Emmanuel Coissy

Le perce-oreille
Image: Kat Kim Sertis de diamants ou non, les bijoux se déclinent en or jaune, rose ou blanc.
08 Novembre '17
retour +9 -8
08 Novembre '17
retour +9 -8

Beaucoup de bourgeoises rêvent d’être rebelles (à leur façon). Beaucoup de rebelles finissent par devenir des bourgeoises (de toute façon). J’imagine que les créations de Kat Kim détournant le piercing punk sauront plaire à ces deux types de femmes. Ce label new-yorkais a été fondé en 2014 par Katherine Kim. Son créneau: la bijouterie. Certaines de ses pièces ont été portées par Rihanna et Elizabeth Olsen. Woaw!

Mon modèle préféré s’appelle Thread Ear Pin (à partir de 460fr.), littéralement c’est une pique auriculaire aussi fine qu’un fil. Il se décline en or jaune, blanc ou rose. Avec pierres précieuses ou sans. Il peut même adopter diverses formes. Pour ma part, je suis fan de la version la plus basique. Juste du métal. Nu. On en porte deux croisés en X sur le pavillon. L’effet est divin! Après quoi, il ne reste plus qu’à écouter un album des Sex Pistols, histoire de continuer à charmer ses oreilles.

Image: Kat Kim

Image: Kat Kim

Image: Kat Kim

A lire aussi