Les salauds font leur mea culpa

Le journaliste australien Benjamin Law a lancé le hashtag #HowIWillChange («Comment je vais changer») pour inciter les mecs à dire bye bye à leurs habitudes sexistes. L’initiative a fait boule de neige.

Par Valentina San Martin

Les salauds font leur mea culpa
Image: Instagram equitasapparel La marque de vêtement Equitas Apparel revendique son positionnement féministe.
26 Octobre '17
retour +16 -26
26 Octobre '17
retour +16 -26

Avec les hashtags  #BalanceTonPorc et #MeToo («Moi aussi») , les réseaux sociaux ont été inondés par des déclarations de femmes qui dénonçaient les violences sexistes qu'elles avaient vécues.

Depuis un peu plus d’une semaine, certains hommes aussi prennent la parole d'une façon analogue. A la différence qu'ils font leur mea culpa. Benjamin Law, un journaliste et auteur âgé de 35 ans incite la gente masculine à prendre position contre le harcèlement et à s'expliquer à travers le hashtag #HowIWillChange.

«Les gars, c'est notre tour. 

Après hier et les incessants témoignages #MeToo de femmes maltraitées, agressées et harcelées, aujourd'hui disons #HowIWillChange.»

Image: Twitter Benjamin Law

L’initiative a été largement adoptée sur Twitter et plusieurs hommes se sont mis à s'exprimer, soit en soutenant leurs consœurs, soit en avouant avoir eu des attitudes déplacées. Le comédien et nouvelliste australien Julian Cleary en a profité pour publier un abécédaire des comportements à éviter: De «Interroge les femmes que tu connais sur leurs expériences du sexisme et du harcèlement» à «Ferme-la! Ne fais pas cette blague sexiste ou Ne sors pas ce commentaire dégradant!»

Image: Twitter Julian Cleary

Par la suite, de nombreux internautes anonymes des quatre coins du monde ont démontré leur engagement féministe à travers plusieurs tweets.

Image: Twitter Denis Sénamaud

Cette récente prise de position masculine fait écho aux hasthags #IDidThat («J’ai fait ça») et #ItWasMe («C’était moi»): deux manières pour les mecs de prendre acte des comportements sexistes voire misogynes qu’ils ont infligé aux femmes. Et de sensibiliser leur entourage à la problématique pour que chacun s’engage.

«Nous sommes fiers de lancer #ItWasMe, le pan interactif de notre film #ABetterMan»

Image: Twitter A Better Man

Parce que nous les filles, on s’embête depuis longtemps s'expliquer sur le sujet, quitte à être moquées. Donc des mecs qui prennent enfin la parole et nous prouvent leur soutien, ça fait du bien.

A lire aussi