L’esprit de Marrakech

Boutiques, cafés, lieux insolites... La ville marocaine regorge de bonnes adresses. Emmanuel t’en présente quelques-unes parmi ses préférées. Décollage immédiat.

Par Emmanuel Coissy

L’esprit de Marrakech
Image: iStock La place Jemaa el-Fna est un des sites les plus visités de la médina.
19 Octobre '17
retour +9 -1
19 Octobre '17
retour +9 -1

L'ouverture du Musée Yves Saint Laurent, qui a lieu aujourd’hui, est un événement à la portée internationale. Ce nouvel acteur culturel booste l’attrait pour Marrakech. On imagine aisément qu’il deviendra un jalon essentiel du circuit touristique, au même titre que le Jardin Majorelle (qu’il jouxte) et la place Jemaa el-Fna. En marge de ces grands sites, la ville regorge aussi de petits coins et d’adresses stylées où passer du bon temps.

Vu au Musée Yves Saint Laurent: détail d'une toile de Jacques Majorelle illustrant le souk.

Image: Emmanuel Coissy

Haut perché

Le Nomad est un café et un restaurant (derb Aarjane 1). Il est niché au cœur de la médina. L’établissement occupe un petit immeuble. On peut donc en profiter à différents niveaux la journée comme le soir. Il y a les salles joliment décorées et les deux terrasses qui surplombent une place sur laquelle s’affairent des marchands. Au rez-de-chaussée, on trouve une petite boutique où acheter des petits objets de déco et des épices.

Image: Emmanuel Coissy

Image: Emmanuel Coissy

Image: Emmanuel Coissy

équipée sauvage

Cactus Thiemann est une pépinière fondée en 1964 à la périphérie de la ville (route de Casablanca Km 10 au niveau du Stade de Marrakech). C’est un endroit totalement dépaysant qui ne ressemble à rien d’autre. C’est la plus grande réserve de cactus en Afrique (16 hectares). Depuis une semaine, le lieu se visite comme une attraction (entrée 60 dirhams, env. 6 francs). Une buvette est même en construction. Tout le monde en parle depuis que le «New York Times» lui a consacré un article.

Image: Emmanuel Coissy

Coucou!

Image: Emmanuel Coissy

Image: Emmanuel Coissy

Style colonial

Le Grand café de la poste (angle boulevard El Mansour Eddahbi et avenue Imam Malik) est une institution. Il se trouve à Guéliz. Ce quartier flambant neuf dispose d’un nouveau centre commercial qui abrite des boutiques telles que Zara et Adidas. Quel contraste avec les fauteuils en cuir du Grand café inauguré dans les années 1920! On y va pour revivre les fastes d’antan ou simplement pour regarder l’animation de la rue depuis la terrasse.

Image: Le Grand Café de la Poste

Paradis retrouvé

Le Riad Clémentine (derb Sidi Messaoud 38) est une maison d’hôtes tenue par Antoine, un Suisse romand très prévenant. La maison est au nord de la médina. Je l’apprécie parce qu’elle est proche d’une porte du mur d’enceinte: on y accède donc facilement et on ne risque pas se perdre (comme c’est toujours le cas en plein centre, un vrai dédale). Il y a sept chambres décorées avec goût (les baignoires valent le détour). La nuitée oscille entre 100 et 130 francs selon le standing de la chambre (petit-déjeuner inclus). On peut manger dans la cour intérieure à l’ombre des clémentiniers. La piscine au premier étage est un avantage certain.

La piscine à l'étage est une rareté dans la médina.

Image: Emmanuel Coissy

La cour intérieure est ombragées par quatre clémentiniers.

Image: Emmanuel Coissy

L'heure de l'apéro (en solo).

Image: Emmanuel Coissy

Autrement, je te recommande aussi un boutique hôtel de la médina, le Dar Housnia (derb Lalla Azzouna 2). Il est un peu plus cher que le précédent (les tarifs démarrent à 130 francs la nuitée). La douiria, petite maison rattachée à l’établissement, mérite qu’on s’y arrête.

Shopping malin

Des coussins brodés, de la vaisselle aux mille couleurs, des photophores, des sacs tressés… Chez Lup 31 (rue Ibnou Tofail 208), on débusque des objets qui rendent la vie plus belle. Tous sont fabriqués au Maroc, assure Ludovic Petit, décorateur d’intérieur à la tête de cet espace.

A lire aussi