Fleurs gothiques

Le défilé Erdem X H&M a eu lieu hier à Los Angeles. La collection n’arrive en magasins que début novembre mais pour patienter, Marie-Adèle t’a sélectionné ses 10 pièces coup de cœur.

Par Marie-Adèle Copin

Fleurs gothiques
Image: AFP Le show avait lieu au Ebell Club de L.A, transformé en jardin botanique pour l'occasion.
19 Octobre '17
retour +4 -7
19 Octobre '17
retour +4 -7

C’est peut-être la collab la plus attendue de l’automne. La marque suédoise a tapé fort en dessinant une ligne de vêtements avec Erdem. Perso, je n’en avais jamais entendu parler avant, je l’avoue. Et c’est bien ça qui plaît. Pour la première fois, H&M s’associe à une griffe confidentielle qui succède à de grands noms de la mode comme Alexander Wang, Kenzo, Karl Lagerfeld ou encore Balmain.

Erdem a été fondée en 2005 par Erdem Moralioglu, un créateur né au Canada d’une mère britannique et d’un père turc. Il a notamment fait ses classes chez Diane von Furstenberg à New York. Hier avait lieu à Los Angeles le défilé. Pour cette ligne de vêtements, le designer a tablé sur des robes de cocktails aux imprimés fleuris, des pyjamas de ville (Gigi Hadid si tu m'entends) ou encore, des chemises à froufrous. J’aime cet esprit résolument romantique et ce style un peu chargé, voire kitsch de la collection.

Image: AFP

J’ai repéré quelques pièces fortes sur lesquels j’ai l’intention de me jeter le 2 novembre, jour de lancement de la collab en Suisse. Il faudra être au taquet pour par exemple, acquérir le manteau en fausse fourrure imprimé léopard, ou encore cette robe longue (ci-dessous) qui ira parfaitement avec un perfecto et une paire de Dr. Martens. Et quand je dis qu'il faudra être au taquet, je pèse mes mots. L'an passé pour la collection Kenzo X H&M, j'ai évité un coup de coude dans les côtes et une fille m'a jeté un sort genre «endoloris» (si, si, je l'ai vu dans ses yeux) en me voyant attraper la dernière robe à motifs ethnico-folkloriques.

Image: AFP

J’ai également sélectionné un vêtement dans le vestiaire masculin: un blouson en polaire synthétique (voir ci-dessous). J’aime porter des vêtements de mecs en leur apportant un twist glamour. Pour ça, je le choisis dans une grande taille (L) et je l’associe à une minijupe cintrée ou une robe hoodie assez courte. En plus, c'est pratique, il y a toujours beaucoup moins de monde au rayon hommes et ces derniers ne sont pas adeptes de magie noire.

Dix pièces à shopper

A lire aussi