Du Larry Clark à prix cassé

Avis aux collectionneuses: jusqu'au 23 octobre, le photographe et réalisateur américain Larry Clark vend ses clichés à l'unité pour 100 balles.

Par Valentina San Martin

Du Larry Clark à prix cassé
Image: Instagram larryclarkfilms Les photos de l'artiste sont listées sur Instagram à l'aide du hasghtag #larryclark100.
19 Octobre '17
retour +6 -7
19 Octobre '17
retour +6 -7

Après avoir fait ses fonds de tiroir en 2014, l’artiste avait pris la décision de vendre des photographies qu’il avait accumulé tout au long de sa carrière. La vente de Larry Clark avait eu lieu au Silencio à Paris et avait fait un carton. Cédés à 100 euros (env. 115 francs) l’unité, les tirages originaux provenaient pour la majorité de quelques-uns de ses films iconiques comme «Kids» (1995), «Bully (2001) ou encore «Wassup Rockers» (2004) et de shootings pour la marque Supreme.

#LARRYCLARK100

A post shared by Larry Clark (@larryclarkfilms) on

Face au succès, Larry Clark a décidé de réitérer l’expérience. La nouvelle vente a débuté le 17 octobre et se terminera le 23 à la rue Antoine dans le XVIIIe arrondissement de la capitale française. Les clichés sont vendus au même prix que la dernière fois. De nouvelles images sont proposées chaque jour. Une manière de laisser planer le mystère et créer la surprise.

Great day ! #larryclark100 @larryclarkfilms @larryclarkphotography #photovintage #paris #pigalle #seeyoutomorrow

A post shared by Sophie Renaut (@galerierueantoine) on

Mais pourquoi ne pas vendre ses originaux de valeur à des musées, à des galeries ou à de potentiels riches acquéreurs? Fait-on face à un désir de démocratiser l’art? Peut-être. Car malgré ses 71 ans, le photographe a souvent abordé le thème de l’adolescence dans ses clichés mais également dans ses films. Il se rapproche maintenant de son public plus jeune en lui permettant d’acquérir des œuvres à bon compte.

L'actrice Christina Masterson pour l'édition 2005 du calendrier Supreme.

Image: Facebook Larry Clark

Portrait de Jonathan Velasquez accompagné de Tiffany Limos, 2003.

Image: Facebook Larry Clark

Portrait de Fransisco Pedrasa dans le film «Wassup Rockers», 2005.

Image: Facebook Larry Clark

A lire aussi