Sanctuaire marocain

Le Musée Yves Saint Laurent ouvre demain à Marrakech. Derrière cette superbe architecture, se trouvent des trésors. On l’a visité en avant-première.

Par Emmanuel Coissy

Sanctuaire marocain
Image: Nicolas Mathéus On traverse un patio circulaire avant de débuter la visite.
18 Octobre '17
retour +9 -9
18 Octobre '17
retour +9 -9

Catherine Deneuve, Bianca Jagger et Marisa Berenson posent pour les photographes dans le patio circulaire du bâtiment flambant neuf. Ces stars d’un autre temps entourent la princesse Lalla Salma, épouse du roi du Maroc, qui a officiellement inauguré le Musée Yves Saint Laurent à Marrakech samedi. L’ouverture au public, elle, aura lieu demain. Ce sanctuaire érigé à la gloire d’un dieu de la mode (1936-2008) est un joyau à plus d’un titre. D’abord en raison des trésors qu’il renferme.

L’édifice occupe une surface de 4000 mètres carrés.

Image: Nicolas Mathéus

On admire les collections de haute couture, imaginées à deux pas de là, dans la villa du créateur, puis confectionnées à Paris. C’est, en somme, un retour aux sources pour la robe Mondrian (qui ouvre l’exposition), la saharienne et le smoking, tous devenus des classiques. Ils trouvent ici un refuge digne de leur beauté. L’institution dévoile aussi deux événements temporaires: une rétrospective consacrée au peintre français Jacques Majorelle, dont Saint Laurent a acquis la propriété en 1980, et une série de photos de Catherine Deneuve, muse du couturier, saisie en 1992 dans la médina par André Rau.

La couleur jaillit dans la nuit avec les robes de l’exposition permanente.

Image: Nicolas Mathéus

Le musée n’est pas uniquement tourné vers le passé. La preuve avec l’édifice, signé par le Studio KO. Son architecture seule est une raison de le visiter. Après quoi, on s’assiéra à la terrasse du café qu’il abrite. Face au jardin, près du bassin, en dégustant un thé à la menthe et un corne de gazelle. Un enchantement!

La terrasse du Studio, le café du musée.

Image: Nicolas Mathéus

Yves Saint Laurent a découvert Marrakech en 1966.

Image: Reginald Gray

A partir du 19 octobre, le musée sera ouvert tous les jours (sauf le mercredi) de 10 à 18 h, rue Yves-Saint-Laurent (juste à côté du jardin Majorelle). L’entrée coûte 100 dirhams (env. 10 francs). Swiss assure la liaison directe Genève - Marrakech (la compagnie aérienne a offert le transport pour la réalisation de ce reportage). L’automne constitue une excellente période pour découvrir le Maroc. La température est d’environ 32 degrés le jour. Demain dès 7h, tu trouveras, sur le blog, un post truffé d'autres bonnes adresses.

Image: Nicolas Mathéus

A lui seul, le bâtiment vaut le détour.

Image: Nicolas Mathéus

La première exposition temporaire est consacrée au peintre Jacques Majorelle.

Image: Nicolas Mathéus

A lire aussi