Rédactrice du genre

Jessica Bennett vient tout juste d'être choisie par le «New York Times» pour couvrir la thématique du genre. Une première dans le monde du journalisme.

Par Valentina San Martin

Rédactrice du genre
Image: Instagram jessicabennett La journaliste se met souvent en scène avec son chien sur Instagram. Il s'appelle Charles Brownlips.
12 Octobre '17
retour +4 +0
12 Octobre '17
retour +4 +0

Il y a une année, le «New York Times» annonçait qu’il cherchait une personne pour gérer les thèmes concernant le genre. Après avoir reçu plus de 300 candidatures, le journal américain a fait son choix avant-hier. C’est Jessica Bennett qui tiendra les rênes de ce nouveau projet.

A tout juste 36 ans, elle est déjà experte en la matière. Ses thèmes de prédilection: la sexualité, la culture et le féminisme. Elle a d’ailleurs déjà écrit plusieurs fois pour «Time» depuis 2012. Mais c’est en 2016 que sa carrière a pris un cours décisif grâce à son premier livre intitulé «Le fight club féministe – Manuel de survie en milieu sexiste». «Un guide richement illustré qui donne tous les secrets pour lutter, avec humour et détermination, contre les comportements sexistes au travail», indique son éditeur. Un site lui est consacré.

 

«Nous sommes à un tournant de l’histoire où les sujets liés aux droits des femmes font l’objet de discussions intenses et d’examens minutieux dans les médias et ailleurs», explique-t-elle à «Teen Vogue», qui vient de brosser son portrait.

Le 30 octobre, Jessica Bennett entrera en fonctions. En tant que journaliste du genre, elle traitera l’actualité à travers un regard féministe. Et cette thématique ne sera pas limitée à une seule rubrique, elle sera transversale: de la politique à la science en passant par le sport. «Les institutions médiatiques de la vieille école ont été créées par et pour les hommes, déclare la rédactrice. Mais c’est en train de changer.»

FFC crew on #worldsmileday #donttellmetosmile

A post shared by Jessica Bennett (@jessicabennett) on

A lire aussi