Dégaine d'artiste féministe

La collection printemps-été 2018 de Dior est un hommage à la plasticienne Niki de Saint Phalle. A travers les modèles, on retrouve son univers coloré et engagé.

Par Emmanuel Coissy

Dégaine d'artiste féministe
Image: AFP Le défilé a été présenté hier au Musée Rodin à Paris.
27 Septembre '17
retour +11 -11
27 Septembre '17
retour +11 -11

Un défilé peut être un manifeste. C’est le cas de chaque collection de Dior, depuis que Maria Grazia Chiuri en assure la création. Hier la maison parisienne a présenté ses vêtements de l’été prochain en ouvrant le show avec une marinière ornée de la phrase suivante: «Pourquoi n'y a-t-il pas eu de grandes artistes?» La question est, en fait, teintée d’ironie car la majeure partie des modèles sont un hommage à Niki de Saint Phalle (1930-2002). On retrouve, sur les robes et les T-shirts, certains motifs peints ou sculptés jadis par la plasticienne. Celle-ci était aussi réputée pour son engagement féministe.

Le premier look était un manifeste.

Image: AFP

Image: AFP

Image: AFP

Image: AFP

Les Nanas sont les sculptures les plus populaires de Niki de Saint Phalle.

Image: AFP

A lire aussi