Varsovie: le nouveau Berlin

La capitale de la Pologne attire les jeunes grâce à des coûts très bas et des offres de qualité. Emmanuel te fait découvrir ses adresses préférées.

Par Emmanuel Coissy

Varsovie: le nouveau Berlin
Image: iStock Les Varsoviens évoluent dans un décor hérité de l’ère communiste.
02 Septembre '17
retour +16 -18
02 Septembre '17
retour +16 -18

A la mi-juillet, une foule de manifestants, bougie à la main, scandent des slogans rageurs devant le palais présidentiel. L’été 2017 est brûlant à Varsovie. Sur les plans climatique et politique. Les ultraconservateurs au pouvoir irritent leurs opposants avec une réforme de la justice jugée antidémocratique. L’Union européenne menace de sanctionner la Pologne. La capitale cristallise tous les intérêts: Donald Trump et le prince William (en famille) viennent y parader pour séduire l’Europe.

Le Palais de la culture et de la science abrite de nombreux events.

Image: iStock

Pendant ce temps, les touristes aux cheveux grisonnants déambulent dans la vieille ville baroque, rebâtie à l’identique après avoir été bombardée en 1944. Les plus jeunes, eux, fuient ce quartier. Ils sont attirés par un décor hérité de l’ère communiste. Ils viennent de France, de Suisse et d’autres pays occidentaux pour profiter de vacances bon marché. Selon une étude, publiée en août par la poste britannique, la ville arrive deuxième dans un classement des métropoles les moins chères du continent pour l’offre culturelle (env. 116 fr. pour six activités). 

La ville est traversée par un fleuve, la Vistule. En été, les berges accueillent des food trucks et des fêtes.

Image: AFP

On le constate en faisant du shopping: le prix des produits des marques internationales est nettement inférieur. Un lunch de trois plats (hors boisson) dans un cinq-étoiles du quartier institutionnel de Srodmiescie revient à 48 zloty (12 fr. 70).

Cafés de hipsters, abondante restauration végétarienne dans des lieux stylés, scène electro (lire ci-dessous) en font une destination de choix. En dehors du fait que la population parle peu l’anglais, Varsovie a tout d’un nouveau petit Berlin.

Où dormir

En 2015, le bureau varsovien Mamastudio a inauguré son propre hôtel, Autor Rooms. A l'origine, l'immeuble abritait des appartements. Depuis c'est une ravissante suite d'espaces résidentiels meublés avec des pièces de designers polonais.

Image: Autor Rooms

Image: Autor Rooms

Où danser

Deux fois par année, une grosse soirée electro, Instytut, se déroule dans un site industriel dans l’ouest de Varsovie. La prochaine aura lieu le 30 septembre. Cinq DJ internationaux (dont Alan Fitzpatrick et Sam Paganini) s’y produiront. Autrement, les clubs à fréquenter sont le Smolna et le Luzztro.

L'Instytut cultive l'esprit du Berghain.

Image: Instytut

Où manger

Commençons par du sucré! Les pâtisseries Lukullus réalisent des chefs-d'œuvres. Il y a plusieurs enseignes dans le centre, la plus jolie est celle qui se trouve sur la rue de Chmielna 32. Il faut y déguster une pavlova. C'est une meringue décorée de fruits rouges. Une tuerie!

Image: Lukullus

Image: Lukullus

En Europe, Varsovie est une des villes où on trouve le plus de restos et de plats végétariens. La cuisine traditionnelle mérite aussi le détour, notamment pour ses soupes comme le chlodnik, qui se mange froid. il suffit de déambuler dans les rues pour trouver de bonnes adresses.

Le chlodnik est une soupe froide. Ce plat traditionnel est hautement instagramable.

Image: iStock

Où boire un verre

Syreni Spiew (le chant des sirènes) est un bar à cocktails figé dans les années 1970. Il se situe dans le parc de Rydz Smigły. Il y a une programmation electro. C'est vraiment un endroit à découvrir.

Image: Syreni Spiew

Image: Syreni Spiew

En septembre, on peut encore profiter des terrasses de la cité. Il y a des bars sympas à proximité des parcs et sous le viaduc qui enjambe la Vistule (fleuve). Le Buffet de la gare de Powisle est animé de jour comme de nuit.

Warszawa Powiśle, autrement dit le Buffet de la gare de Powisle.

Image: Warszawa Powisle

Où faire du shopping

Mysia 3, c'est le nom et l'adresse d'un immeuble où je me suis réfugié un jour de pluie. Il regroupe plusieurs commerces dont COS et Muji. Les prix bas sont arguments pour y faire des bonnes affaires. On trouve aussi des boutiques de déco et une galerie de photographie Leica.

Image: Mysia 3

Image: Mysia 3

A lire aussi