Le sexe anal, parlons-en!

Le magazine «Teen Vogue» destiné aux jeunes américains a récemment sorti un guide du sexe anal qui fait des vagues. Même le blogueur star Perez Hilton s’est exprimé sur le sujet.

Par Carole Barmettler

Le sexe anal, parlons-en!
Image: Getty Images Parler de sexe anal à un jeune âge: les avis ne sont pas unanimes.
20 Juillet '17
retour +129 -153
20 Juillet '17
retour +129 -153

Depuis que la nouvelle rédactrice en chef Elaine Welteroth a pris ses fonctions chez «Teen Vogue», un vent de fraîcheur souffle dans les pages du magazine destiné aux teenagers américains. En plus des sujets prévisibles sur les ongles pailletés ou le cappuccino licorne, il y a de plus en plus de contenu politique. Elaine veut tenir compte des évolutions de la société, considérant les jeunes femmes d’aujourd’hui socialement plus critiques et intéressées par une analyse pertinente du monde qui les entoure.

Dernièrement, «Teen Vogue» a attiré l’attention, non pas avec un article qui critique la politique de Donald Trump ou celle de son vice-président Mike Pense, mais avec des conseils sur la pratique du sexe anal.

Lubrifiant, préservatifs et matières fécales

«Un guide du sexe anal» publié récemment, veut sensibiliser la jeune génération, dissiper la stigmatisation et offrir des conseils. L’auteure Gigi Engle explique, par exemple, pourquoi l’anus est une zone érogène et comment le dilater progressivement. En clair,ça parle lubrifiant, préservatifs et même, matières fécales. Gigi souligne qu’il faut arrêter d’avoir une mauvaise opinion de cette pratique. Bien que nous évoluons dans une société obsédée par le sexe, l’article a déclenché un débat houleux. 

Informations anatomiques qu'on trouve dans «Un guide du sexe anal».

Le site du journal britannique «The Independent» souligne que le clitoris est complètement oublié dans l’infographie (voir ci-dessus) comme source de plaisir féminin et que les femmes sont définies uniquement dans un rapport avec les hommes. Quant au site américaine «Breibart», il considère que ce guide ne met pas assez l’accent sur la question des maladies infectieuses, comme le VIH.

Magazine brûlé

Elizabeth Johnston, aka «La Maman Activiste» appelle carrément au boycott de «Teen Vogue». Dans une vidéo postée sur YouTube où on la voit super remontée, elle brûle plusieurs numéros du magazine américain. Son coup de gueule a été vu plus de 10 millions de fois.

Sans surprise, la très conservatrice chaîne d'infos américaine «Fox News» acquiesce dans le sens de la «La Maman activiste».

Mais dans ce débat, il y aussi les pro-«Teen Vogue» comme le blogueur homosexuel Perez Hilton. Il espère que ce dossier spécial contribuera à réduire la stigmatisation du sexe anal. Il se réfère également aux tweets de Philip Picardi, directeur de la rédaction numérique du magazine. Celui-ci n’a qu’une seule réponse aux critiques: un gros doigt d’honneur.

A lire aussi