Le bon goût d'El Gato

Une nouvelle boutique de douceurs sans gluten vient d'ouvrir ses portes à Lausanne. On y trouve de jolies pâtisseries à déguster dans une ambiance cosy.

Par Célia Héron

Le bon goût d'El Gato
Image: Célia Héron Côté déco: une pointe d'humour, une pincée de fantaisie, une bonne dose de créativité.
10 Juin '17
retour +21 -14
10 Juin '17
retour +21 -14

C'est la devanture de la pâtisserie qui a d'abord attiré mon regard: en lettres d'or, entre deux oreilles de chats, un jeu de mot: «El Gato» (qui sonne comme gâteau mais qui signifie le chat en espagnol). Forcément, il me fallait pousser la porte.

Sur le comptoir, la star de la boutique trône sous une cloche de verre: le macaron licorne. Non seulement il est bon, mais en plus il est particulièrement photogénique. Attention, l'espèce, victime de son succès, est en voie d'extinction à partir de 13 heures. 

Image: Célia Héron

Je laisse le meilleur pour la fin et commande une salade, ainsi qu'une part de quiche lardons-poireaux. Sans gluten? La pâte a été remplacée par des rösti. Il fallait y penser! C'est que la maîtresse des lieux, Evelyng, 27 ans, a de la suite dans les idées. Elle  possède les deux qualités nécessaires à la réussite d'une telle entreprise: le sens du business et le goût du travail bien fait.

Elle m'explique en réchauffant mon plat qu'elle-même est intolérante à la farine de blé. «Quand j'ai compris que le problème persisterait, ç'a été vraiment dur. A un moment, j’ai même failli abandonner le métier. Et puis finalement, j’ai eu l’idée de me lancer dans la pâtisserie sans gluten, et de créer ce lieu cosy à Lausanne.»

C'est une affaire de famille. Aidée de son frère Jonathan, 21 ans, qui finit ses études de commerce, elle gère tout: la production, la vente, le service. «En ce moment, je ne dors pas beaucoup, mais je fais ce que j'aime, et je suis hyper contente que ça plaise, poursuit-elle. Bien sûr, je m'entoure d'amis qui me filent un coup de main, quand je ne sais pas faire quelque chose. Je les paie en pâtisseries.» El Gato, c'est un peu l'histoire du système D dans toute sa beauté.

On teste un nouvelle recette "Quiche avec une base de rösti" 😻#sansgluten #freegluten

A post shared by El Gato pâtisserie (@elgatopatisserie) on

La quiche et la salade sont bonnes et vendues à des prix raisonnables (respectivement 4 fr. 60 et 7 fr. 50), mais c'est surtout pour les desserts qu'on reviendra. Tartelette au citron meringuée, aux framboises, barette choco-crispy, brownies... Pas facile de faire son choix. 

J'opte pour le café gourmand. Tout est beau, le macaron pistache fond dans la bouche, la mousse aux fruits exotiques est délicieusement aérienne. Au passage, on oublie  qu'on est dans une boutique sans gluten. Seul bémol: un brownie un peu trop sucré à mon goût.

Le concept tape dans le mille: la boutique de poche ne désemplit pas et Evelyng enchaîne les commandes. On prédit à El Gato un avenir radieux.

El Gato

Rue Marterey 19, Lausanne

A lire aussi