C’est pas la fête du slip!

Le magazine américain ultra hype «Nylon» met en vente un boxer pour femme rose cochon. Mise à part la laideur de ce sous-vêtement, notre rédactrice Marie-Adèle a bloqué sur les corps (trop) frêles des mannequins.

Par Marie-Adèle Copin

C’est pas la fête du slip!
Image: Nylon Sexy!
05 Mai '17
retour +35 -97
05 Mai '17
retour +35 -97

Le fond de l’air est encore un peu frais. Attention aux courants d’air! Il ne faudrait pas prendre froid aux ovaires. On pourrait, par exemple opter pour ce boxer, commercialisé sur le shop online du magazine lifestyle américain «Nylon». Il s’inspire d'un sous-vêtement masculin des années 30. Genre, arrête de piquer celui de ton mec, c’est un peu le message sous-tendu par cet objet... de désir? Bah nan! Aucun homme pourvu d'un soupçon de jugeote ne porterait ce truc et aucun mec ne voudrait voir une meuf là-dedans. Ouais... il est possible que je m'avance beaucoup en disant ça.

Seeing double after last night? 🥂 @daydreamnationla

A post shared by The LaLa Look 💋 (@thelalalook) on

Ce qui me dérange, ce n’est pas vraiment le produit. (Même si le porter, c’est ne pas se respecter.) Ce qui est vraiment gênant, c’est le diamètre des jambes des mannequins. Sous prétexte de vendre des immondices qui ne vont à personne, la marque The Lala Look en collab’ avec le magazine, a choisi des filles rachitiques. Non mais regarde-moi ce thigh gap?!? On dirait un échassier prêt à s’envoler. Sans compter que «Nylon» est un de ces magazines qui prêche la diversité des corps. C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la clinique.

Le pire, c’est que le «Boxer Brief in Sunset Pink» signifie en français, le boxer qui respire. 1, 2, 3... Je respire. 

A lire aussi