Que se dit-on au lit?

Longtemps tabou, le discours érotique sort du placard. Des chercheurs se penchent sur le «dirty talk» pour tenter de comprendre les intentions qui se cachent derrière les mots (plus ou moins) doux.

Que se dit-on au lit?
Image: AFP
31 Janvier '17
retour +42 -63
31 Janvier '17
retour +42 -63

Susurrés, chuchotés, marmonnés, criés… Quels sont ces mots utilisés quand on fait l’amour? Des chercheurs australiens affirment avoir publié «la première documentation et exploration systématiques du discours érotique», synthèse de deux précédentes études menées dans leur pays. 

On y apprend par exemple que, même si dans la vie quotidienne le sujet est rarement abordé, la grande majorité des personnes interrogées se parlent au lit: c’est le cas pour 92% des participants âgés de 19 à 68 ans (hétéros, bisexuels et homosexuels confondus, souligne Allodocteurs qui relaie l’information).

D’autre part, huit thèmes apparaissent au cours des 569 conversations érotiques rapportées anonymement:  la domination («Prends-la!», «Es-tu mon esclave sexuel?»); la soumission («Fais-moi ce que tu veux!»); la possession  («Tu es à moi»); les fantasmes («J'imagine que des gens nous regardent»); les conseils («Va plus vite/plus fort»,…); le compliment («Tu es tellement bonne à ça», «Ton odeur me rend fou»); les marques d'affection («Je t'aime») et pour finir, les exclamations («Oh oui!»).

Différences Hommes/Femmes

«Les femmes préfèrent les mots axés sur l'intimité et la soumission et elles y prennent plus de plaisir que les hommes», tandis que ces derniers, plus excités par la domination, «pourraient avoir un plus grand besoin de pouvoir et de contrôle et l'exprimeraient verbalement», souligne le Dr. Tourmente.

Et de rappeler: «Si vous souhaitez vous lâcher, allez-y progressivement et testez le terrain. Soyez sensible au silence, au regard interloqué, à la diminution des caresses et revenez à un vocabulaire plus doux. En revanche, si vous le sentez réceptif (ou la sentez réceptive), augmentez le degré de salacité.»

A lire aussi