A-t-on le droit de se maquiller en public?

Polémique au Royaume-Uni: les journaux rapportent les plaintes d’hommes ulcérés par cette habitude qu’ils jugent déplacée. Les femmes répliquent.

Par Emmanuel Coissy

A-t-on le droit de se maquiller en public?
Image: Getty Ce geste ordinaire provoque quelques crispations.
19 Janvier '17
retour +87 -59
19 Janvier '17
retour +87 -59

«Ne faites pas ça! C’est vulgaire!» Un homme apostrophe une femme qui se maquille dans une rame du métro londonien. Portées par un élan de solidarité, toutes les passagères du convoi dégainent en même temps leur artillerie: qui du rouge à lèvres, qui de la poudre, qui du mascara. Cette scène nous est racontée par le tabloïd «Metro». Elle s’est déroulée le 31 décembre dernier. On peut donc imaginer pourquoi un rapide raccord make-up était nécessaire dans ce jour-là. Mais en réalité ce geste n'a rien d'exceptionnel: il est courant de voir quelqu'un se maquiller dans le bus ou le train. 

Outre-Manche, l’affaire a été reprise par les médias. Depuis, on assiste à une espèce de guerre des sexes sous forme de commentaires tant sur les sites des journaux que sur les réseaux sociaux. D’un côté, la gent féminine s’estime dans son bon droit. De l’autre, des mecs font valoir que les transports en commun ne sont pas une salle de bain. «C’est aussi déplacé que de se couper les ongles en public» ou «les émanations du vernis me donnent mal à la tête», écrivent certains opposants.

A lire aussi