Le violet ouvre l'appétit

Les aliments violacés auront la cote en 2017. Non seulement parce qu'ils sont photogéniques mais aussi parce qu'ils ont de propriétés nutritionnelles qui nous font saliver.

Par Emmanuel Coissy

Le violet ouvre l'appétit
Image: AFP Vivement la saison des asperges!
11 Janvier '17
retour +8 -7
11 Janvier '17
retour +8 -7

Fini, l’avocat! Si tu veux être cool en 2017, il vaut mieux te rabattre sur l’aubergine, la betterave rouge, le raisin noir, les mûres, la figue et la vitelotte. Eh oui, l’attrait pour les aliments violets va croissant. Cette assertion émane d’une enquête menée par la chaîne de supermarchés Whole Foods implantée en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne.

Ses résultats, publiés le mois dernier, indiquent que les consommateurs sont un peu lassés par la verdure et se rabattent sur les tonalités prune. Le distributeur a noté une augmentation des ventes des snacks (chips) et des desserts (tartes) violacés. 

Image: AFP

L’information est corroborée par le «Telegraph», qui relevait la montée exponentielle de mentions telles que #purple et #purplefood sur Instagram et Facebook. Cette couleur, en plus d’être photogénique, apporte une dimension arty à la photo d’un plat. 
 
Les premiers balbutiements du trend remontent à 2016 avec l’engouement pour l’igname pourpre aux Etats-Unis. Il s'agit d'un tubercule servant de colorant naturel. Il est notamment utilisé dans la cuisine philippine. Outre-Atlantique, on l’emploie abondamment, sous forme de poudre, en pâtisserie (cake, donut, glace) pour donner une coloration qui va du lavande à l’améthyste criard.

Image: AFP

Sur le plan diététique, on privilégiera les fruits et les légumes. Selon un nutritionniste cité par le «Telegraph», ces aliments sont riches en antioxydants, en fibres et en graisses bénéfiques à notre santé. 

 

Image: AFP

A lire aussi