Sexe et mémoire font bon ménage

Des scientifiques canadiens ont découvert que faire l'amour fréquemment améliorerait nos capacités mentales.

Par Marie-Adèle Copin

Sexe et mémoire font bon ménage
Image: AFP Encore une bonne raison de se ruer sur son partenaire.
11 Décembre '16
retour +67 -35
11 Décembre '16
retour +67 -35

On n’a jamais eu besoin d’excuses pour faire l’amour. Mais si en plus de nous épanouir physiquement et psychologiquement, on apprend qu’avoir une vie sexuelle active aide à la mémorisation, alors on a envie de filer direct sous la couette!

Des scientifiques de l’Université McGill au Canada ont découvert que les femmes qui ont des rapports fréquents ont une bonne mémoire. Pour mener à bien leur recherche, l’équipe de Montréal a testé 78 femmes hétérosexuelles entre 18 et 29 ans. L’exercice consistait à se rappeler de visages et de mots abstraits. Les résultats ont montré que les femmes ayant eu des rapports sexuels le plus fréquemment étaient mieux à même de se rappeler des mots abstraits. Le sexe n’a cependant pas affecté leur score pour les visages.

Le lien pourrait être dû au fait que le coït est une forme d’exercice et donc qu’il soulage les conditions mentales comme la dépression et le stress, des facteurs qui ont un impact sur la mémoire. Une autre raison qui explique pourquoi cette activité fort sympathique serait un tel cadeau pour notre cerveau, c’est qu'il augmente la croissance et le développement du tissu nerveux dans l’hippocampe – la région du cerveau qui contrôle les émotions, le système nerveux et la mémoire.

Par contre, l’étude ne nous dit pas si l’orgasme y change quelque chose. Peut-être est-ce la clé à la mémoire absolue?

A lire aussi