Le mezcal est le nouveau spritz

Aperol-prosecco? Pfff! So summer 2014. Aujourd’hui, si tu veux boire tendance, c’est sur le mezcal qu’il faut miser. On a demandé à un mixologiste ce qu'il fallait commander au bar.

Par Marie-Adèle Copin

Le mezcal est le nouveau spritz
Image: La Escondida Grand Mezcal Le Mezcal Mule se boit toujours dans un verre cuivré.
15 Octobre '16
retour +22 -22
15 Octobre '16
retour +22 -22

La faune branchée est en train de délaisser le gin et le spritz pour le mezcal. Le nombre d’établissements qui en proposent va croissant. Rien qu'à Genève, il y a Bottle Brothers, Le Scandale, Le Kraken, Café Voisins (voir les adresses ci-dessous). Les meilleurs bars de la place s’intéressent à notre dernière toquade. Que les Lausannois se rassurent, au Comptoir, on a aussi adopté la tendance.

Plus fort et plus sauvage que la tequila, cet alcool mêle le goût brûlé de la terre et le suc de l’agave, un gros cactus qui pousse sur les terres arides du Mexique. D’ailleurs, dans les années 40, les producteurs agacés par ce rapprochement, ont voulu différencier les bouteilles de Mezcal en y introduisant une larve de chilocuil. Rassure-toi, aujourd’hui, tu ne risques pas de retrouver de ver dans ton verre!

Et donc, on le boit comment?

Le Bottle Brother est sûrement THE place to be pour boire un cocktail gastronomique. 

Image: Bottle Brothers

Si certains bonshommes l’aiment sec, les filles le préfèrent en cocktail. Parce que la particularité du mezcal, c’est son goût fumé. Tous les palais ne sont pas réceptifs à cette singularité.

Alexis Le Guen, associé et mixologiste chez Bottles Brothers à Genève, nous dit quel cocktail boire selon nos envies.

  1. Le Super Green

    «L’idée, c’est de partir sur un cocktail «easy to drink», explique-t-il. On va y trouver du concombre, de la menthe, du citron vert. Je cherche l’équilibre entre la fraîcheur du concombre et le petit côté terreux du mezcal

    Et forcément, on a goûté: On croirait boire un smoothie organique, mais en mille fois moins boring. Un cocktail qui a du peps, si frais qu’on a presque envie de le boire en sortant du lit le matin.

    Le Super Green
  1. Le Gentlemen

    «Avec ce cocktail, on va chercher l’équilibre des saveurs entre l’amertume du Campari, la douceur du vermouth et le mezcal qui donne de la puissance. C’est parfait pour l’apéritif, pour la mise en bouche.»

    Si tu fait partie de celles qui sont un peu plus brut de décoffrage, ce Negroni revisité est fait pour toi: un peu sec sur la première note, mais dès que la bouche s'y est fait, il ressort doux et sans agressivité dans un second temps.

    Le Gentlemen

    Image: La Escondida Grand Mezcal

  1. Girl Talk

    Alexis nous propose une troisième dégustation, plus girly pour le coup, qui se boit en long drink. Ce cocktail est basé sur la liqueur d’orange. Notre bartender y ajoute un bitter à la rose avec du citron et un sour (des blancs d’œufs) pour une texture mousseuse. Sucrée, doux sans être écœurant, ce cocktail est une gourmandise.

Image: La Escondida Grand Mezcal

Où boire du mezcal?

Le Kraken

A la rue de la soif rue de l'Ecole-de-Médecine, le Kraken a su se démarquer grâce à sa décoration atypique. On y va pour son ambiance... et son mezcal, bien entendu. L'endroit idéal pour celles qui connaissent encore les joies de l'université ou celles qui en sont nostalgiques. 

Image: Le Kraken

La Mezcaleria

C'est un speakeasy (bar clandestin) mexicain. Pour y accéder, il suffit de se rendre à La Petite Reine et de monter au dernier étage. Enfin, il suffit, il suffit… il faut surtout être informé des jours d’ouverture en faisant partie d’un groupe Facebook secret. Chut! Je t’en ai déjà trop dit.

A l’intérieur, ambiance intimiste, et interdiction de commander autre chose que La Escondida, une marque de mezcal lancée par un Genevois qui souhaite garder l’anonymat.

Café Voisins

Et finalement, on va au Café Voisins parce que le délicieux Café des Sources est juste en face. Le combo parfait! Dans une déco scandinave, on te sert de délicieux Mezcal Mules. Les bobos adorent.

Image: Café Voisins

A lire aussi