Libérons le téton!

Le mamelon se dévoile dans la dernière collection Saint Laurent. Cet acte n’est pas qu’une proposition de mode. Il s’agit d’un engagement égalitaire homme-femme auquel Kendall Jenner adhère.

Par Emmanuel Coissy

Libérons le téton!
Image: AFP La mono-boob dress, modèle phare du printemps 2017 chez Saint Laurent.
28 Septembre '16
retour +17 -44
28 Septembre '16
retour +17 -44

Hier soir à Paris a eu lieu le premier défilé d’Anthony Vaccarello, en tant que directeur artistique de Saint Laurent. L’événement était attendu. La collection du printemps-été 2017 n’a pas offert de surprise. Elle s’inscrit dans la continuité de l’esprit rock voulu par Hedi Slimane, son prédécesseur.

En dignes héritiers d’Yves Saint Laurent, le Français puis le Belge dévoilent la poitrine des femmes. Dans les années 60, quand le maître stupéfia le monde avec ses blouse en mousseline de soie noire, on parlait de «tissus révélateurs». Quel euphémisme!

Hommage à la blouse d'Yves Saint Laurent créée dans les années 60.

Image: AFP

Le genre s'efface sous la blouse. 

Image: AFP

Sous la dentelle, une fausse marque de maillot. 

Image: AFP

Avec Slimane et aujourd’hui Vaccarello, le bustier d’une robe est parfois asymétrique. Un sein est découvert. Le look n°25, placé au mitan de la collection présentée hier, est exemplaire à ce titre. Le téton est serti de paillettes argentées formant un cœur, symbole de la mythologie laurentienne.

Que cela soit voulu ou non, la mono-boob dress fait écho à la campagne Free the Nipple (Libérons le mamelon!), lancée aux Etats-Unis en 2014. Le mouvement égalitariste lutte, entre autres, contre la pénalisation du topless outre-Atlantique. En signe de résistance, des pasionarias manifestent la gorge nue, à l’instar des Femen.

Manifestation pro topless en 2015 à Venice Beach, Californie. 

Image: AFP

On dénombre des soutiens à cette cause chez les people: Miley Cyrus et Soko, notamment. Et aussi... Kendall Jenner! Le top a récemment écrit sur son site: «En ce moment, soit j’oublie mon soutif, soit je le montre, lol. Je suis pour la libération du téton. Je pense que c’est cool de montrer ce qu’il y a sous un T-shirt, que ce soit un soutien-gorge ou un peu de peau.» On se souvient qu’en 2014, année du lancement de Free the Nipple, le top portait justement un haut transparent dans un défilé de Marc Jacobs.

Kendall Jenner en 2014 chez Marc Jacobs.

Image: AFP

A lire aussi