Elles disent stop au body-shaming

Deux mannequins se sont lancés un défi de taille: que toutes les femmes se sentent belles. Pour y parvenir, Charli Howard et Clémentine Desseaux viennent de lancer #Iamallwoman, une campagne qui comme son nom l’indique, s’adresse à nous toutes.

Par Marie-Adèle Copin

Elles disent stop au body-shaming
Image: Instagram charlihoward #Iamallwoman célèbre la beauté de toutes les femmes.
06 Septembre '16
retour +59 -21
06 Septembre '16
retour +59 -21

Charli Howard et Clémentine Desseaux sont mannequins. Leur différence? Leur physique. Mais toutes deux partagent l’envie d’aider les femmes à accepter leur corps, quel qu’il soit. Elles viennent de lancer la campagne #iamallwoman

Dans une interview accordée à «Teen Vogue», Charli explique sa démarche: «Comme je ne suis pas un mannequin grande-taille, les gens ne comprennent pas pourquoi je parle d’acceptation de soi. Ils imaginent que ce type de discours est réservé aux modèles Plus-Size. Mais je pense que toute femme devrait se sentir bien dans son corps.»

Et Clémentine d’ajouter: «La société aime nous mettre dans des boîtes. Nous aimons en sortir.»

Clapping it with the @clapit_ team and homie @charlihoward to celebrate #makemeamuse finalists 😘💁🏻🙆🏻😎😘

A post shared by Clémentine Desseaux (@bonjourclem) on

Le projet des deux copines est soutenu par d'autres modèles, comme Iskra Lawrence et Barbie Ferreira qu’on voit apparaître dans certains clichés et vidéos.

«Nous avons lancé la campagne pour toutes les femmes mais encore davantage pour la nouvelle génération, pour que les filles grandissent en sachant que leur apparence ne pourra jamais les empêcher de faire ce qu'elles veulent faire», défend Clémentine. Tout ce qui me dérangeait dans mon physique fait désormais partie de mon succès. Ce n'est pas à toi de changer, mais aux autres autour de toi. Quoiqu'il arrive tu n'es jamais le problème.»

A lire aussi